Alimentation

3 recettes simples pour améliorer les goûters d’automne

25 octobre 2015

Batteur Kitchenaid plein de chocolat

Ouais, ben on change d’heure, quoi.

Oui, oui, on y est. On va tout droit vers l’hiver…. Brrrrrrr 

J’en entends déjà : « Pu***** mais ça meule! »

L’automne a pourtant de chouettes avantages. C’est le moment, où l’on ressort les plaids et les mugs à thé, et où on a le droit légitime de trainer. De s’la jouer slow mood.

Et pour accompagner cette période de glandouille, voilà donc 3 recettes détaillées… Et sucrées en plus.

Allez on va pas se mentir.

Lorsque le froid revient, lorsque les jours raccourcissent, on cherche du réconfort. Je trouve parfois dommage de considérer cette période comme une petite mort angoissante.

Je vous propose de voir les choses différemment.

D’abord, l’automne, c’est le moment propice pour décompresser de nos emplois du temps blindés de l’été. Personne ne fait jamais ce constat? Franchement, qui n’arrive pas à la fin août complétement défait? Tous les week-ends sont remplis : Balades, voyages, barbecues, bringues, mariages. Dégager du temps pour une bonne sieste est presque un combat. Personnellement, je coupe les ponts sciemment les 3 dernières semaines d’août. C’est passage obligé. 3 semaines off où je ne suis pas disponible. Sinon, j’arrive à la rentrée, le poil hérissé sur le caillou. Ça fait depuis mai, que je m’évapore, alors y’a plus d’eau là.

Je priorise juste nos familles à l’Homme et moi.

Puis il y a la rentrée : l’école, les cartables, la queue à Auchan, le boss en mode chiffre, l’arrivée des impôts

Pour la plupart d’entre vous, c’est l’angoisse ultime. On associe automne avec chianli en puissance.

Pour moi, c’est l’arrivée de mon automne, où j’aurai enfin moins chaud et bonjour toi, petit foulard Kenzo. Mais pour beaucoup d’entre vous, c’est la déprime. Les bonnes ondes baissent avec les jours. Pourquoi ne pas prendre cela comme un retour à la vie : une reprise de l’activité et donc des projets et l’avancée vers la préparation des fêtes de Noël. Les balades dans les sous-bois, les feuilles qui rougissent de plaisir, les soupes et les gratins de courges, le chat qui ronronne sur les genoux et surtout les goûters du week-end.

Je vous propose donc trois recettes ci-après. Déjà vues ici. Mais y’a pas d’mal à recycler les bonnes choses, non? Si ça se trouve, vous les avez loupées en plus.

3 recettes faciles à réaliser, faciles à conserver, et faciles à déguster!

Brownie au chocolat et aux raisins

Quoi de plus sympa que de manger du chocolat? Addicted or not? Ne me dites pas que vous n’aimez pas cela? Ne me dites pas que cela ne vous procure pas une sensation de chaleur et de réconfort immédiat? Et si ce chocolat fait l’objet d’une préparation moelleuse, comme un petit coussin doudou

Par ici la préparation du brownie aux raisins secs

Non, mais vous allez juste surkiffer, épicétou

Après quoi, si ça ne vous plait pas, en voici une autre.

Cookies chocolat / citron confit au four en cours de cuisson

Que diriez-vous d’une gourmandise, encore aux influences des S.T.A.T.E.S. Oui mais « anoblie » par du citron confit, Madaaammmee.

Imaginez un biscuit : douceur du chocolat, astringence du citron, le tout avec du beurre parce que quand ça fond à l’intérieur, c’est meilleur. Joie d’un thé à la bergamote. Un vrai, attention, hein. Et pourquoi pas l’automniser avec des oranges confites et de la cannelle?

Pour cette petite merveille, que vous allez adorer, c’est par ici. Et alors à faire, c’est gloubi-facile.

J’ai nommé le bien heureux cookie au chocolat et citron

Sablés de la campagne

Et puis, il y a ceux, qui n’aiment pas le chocolat. J’en ai un dans ma maison. Pour ceux, qui pensent vraiment healthy, et qui préfèrent les friandises énergétiques, qui apportent de bonnes graisses, et des nutriments. J’ai une dernière solution. Un biscuit moins fort en goût, plus doux, mais avec du croustillant. Un biscuit, qui fleure bon cette jolie campagne dont je parle souvent. Un sablé qui pourrait rappeler ou annoncer le printemps. Pour les plus humbles et les moins m’as-tu-vu.

La douceur des sablés de ma campagne, les voilà

J’aime penser que parmi ces trois recettes, vous allez en choisir une. Peut-être l’adapter à vos placards et vos goûts personnels? Des odeurs alléchantes d’enfance  vont envahir la maison. Vous allez avoir hâte de goûter, de vous poser. C’est le moment, c’est off, là. Tout à l’heure. A 17h. Quand la nuit va tomber… une infusion et un bout de paradis à manger.

Profiter, c’est le moment, c’est plus qu’autorisé.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le commenter , ici sur le blog, en dessous. Pour m’encourager. N’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour ne rien manquer des parutions du blog.

Je suis heureuse de vous accueillir ici, dans mon havre de paix, que je vais m’atteler à faire encore grandir. Un endroit propice à la relaxation, avec des petites recettes faciles comme aujourd’hui.

Slow mood, c’est ce à quoi j’aspire, et j’y arrive de plus en plus.

Beau dimanche, bel automne à vous.

Nini

Farine BIO T80

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre babouche 27 octobre 2015 à 7:14
    Je crois bien que je vais adhérer au slow mood. L’automne j’aime déjà. C’est l’après que j’apprécie moins. Tout ce qui ce rapporte aux fêtes de fin d’année. Cette course aux achats et tout le toutim. Ça me fatigue d’avance.
    Ce week je fais 1 des 3 recettes. Reste à savoir laquelle …
  • Répondre manini26 27 octobre 2015 à 11:59
    : Bientôt je vais rédiger des petits bonheurs, où je mettrai l’hiver à l’honneur, pour te réconcilier avec. Une fois que tu auras fait ta recette, j’aimerai beaucoup que tu viennes dire ce que tu en penses, ici.
    A très vite.
    Nini
  • Laisser un commentaire