Auvergne - Rhône-Alpes

Balade, Isère et Noix – Le Grand Séchoir

25 décembre 2016

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Alors voilà, pendant les vacances scolaires, disons-le, il faut à tous prix occuper les mômes.

Sinon, c’est le carnage assuré. Œil de dingue, migraines, réflexes d’excédés et rêves de vacances sur une île déserte. Je vous vois tous et toutes avec vos posts assassins « J’vais les tuer, j’ai les cheveux tout collés, la cuisine est un chantier, vivement la rentrée, quelle plaie! »

Bon, ça va, je rigole . J’ai un tout petit reportage embarqué dans mon totebag pour celles et ceux, qui habitent en Rhône-Alpes. Un bel endroit pour toute la famille, les curieux, les intéressés, les traditionnels, les grands-parents, les mamans et les papas. Un endroit que même les marmots pas sages vont apprécier.

LE GRAND SÉCHOIR

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Tout d’abord, j’espère que vous avez passé un Beau Noël. Et j’entends par là, un Noël plein de bienveillance et d’amour de soi et des autres. Le reste, la bouffe, les cadeaux et les paillettes, c’est pas le principal ça.

Alors, ce séchoir est un écomusée.

Et je tiens à vous l’dire. J’ai toujours détesté les écomusées . Depuis un voyage de classe de CM1, où on avait visité un truc, dans le Midi, sur les métiers d’autrefois, poussiéreux à souhait, avec des personnages de cire et de crasse. Y’avait des toiles d’araignées sur les sujets. Quant à la scénographie, c’était juste bonjour l’angoisse, heureusement qu’on est dans les années 80. (Et oui, j’étais une petite fille dans les années 80, moi….) Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Certes, j’adore le vintage, les pshitts à limonade en verre bleu, et les tasses en émail. J’aime la rudesse de la campagne dans ce qu’elle possède de plus brute : les tables en bois, les pots en terre, la terre sous les pompes et les fleurs des champs. J’aime la salade de pissenlits. J’aime les belles photos en noir et blanc et écouter Jacques Brel chanter en live Madeleine.

Mais alors le truc de dentelière empoussiérée…. Donc, si je vous conseille ce musée, c’est qu’il est bien loin de ce contexte.

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Ce que je suis en train de vous dire, c’est que j’ai pris un vrai plaisir à visiter ce Grand Séchoir de Vinay. Ce joli village se love dans la plus grande noieraie de France, au cœur de l’AOC Noix de Grenoble, dans le Dauphiné. A perte de vue, des noyers face à l’imposant Vercors et aux méandres de l’Isère en contrebas. D’ailleurs,  pour commencer, je vous propose d’abord de passer par Saint Marcellin et de monter au château pour profiter de la vue splendide sur les contreforts des montagnes. Au bout d’un grand parc arboré, vous aurez aussi une vue splendide sur les vallons proches de Saint-Antoine l’Abbaye, sur lequel j’avais fait un petit billet.

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Dans ce billet sur Saint Antoine, j’avais évoqué en fin d’article le producteur d’huile de noix AOC Rognin, chez qui nous nous servons toute l’année. Pour mes drômoises chéries, n’hésitez pas les filles, allez-y sans crainte. Vous reconnaitrez d’ailleurs la bouteille parmi la sélection de producteurs présentés au musée. Et, oui, parce que l’AOC commence aux alentours de l’Herbasse dans la Drôme et s’en va jusqu’en Savoie.

Bien, alors d’un point de vue ludique, c’est exactement fait pour les enfants. D’autant que le musée est extremement lumineux et bénéficie des lumières de l’après-midi. Le jeu de couleurs entre un beau vert pomme et le bois de noyer apaisent beaucoup. Tout au long de la visite, on nous raconte des histoires de noix évidemment : depuis sa découverte, sa culture, ses métiers, sa richesse nutritionnelle, ses recettes, ses contes et légendes, qui disent qu’il ne faut jamais s’endormir sous la fraicheur du noyer, qui vous donne mal à la tête et vous fait faire de mauvaix rêves.

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Comme le chanvre, la noix est une ressource incroyable. En cuisine, on peut utiliser son huile, sa farine, sa poudre, la transformer en alcool ou la croquer toute nature. En cosmétique, c’est une huile riche en OMEGA3 qui aide la peau à lutter contre les agressions, et se régénérer. En jardinerie, sa coque grossièrement éclatée fait un merveilleux paillis pour décorer les allées des jardins et protéger les rosiers du froid. En bricolage, le brou de noix permet de donner une belle couleur brune naturelle à la peinture. En ameublement, le bois du noyer est juste d’une élégance incomparable, tant son veinage est fin et chaud. Quant à ses vertus nutritionnelles, elles sont tout aussi inestimables. Je ne développerai pas de trop, car j’envisage de vous faire un billet avec la recette végétalisée du Grenoblois un jour. Mais pour faire très très court, consommez 5 noix entières par jour couvrent tous les besoins en OMEGA3. De plus, elle est riche en mélatonine et en vitamine B6, dont on avait parlé dans cet article. La vitamine B6 est une des garantes de la stabilité des humeurs : de l’optimisme aux angoisses et à la qualité du sommeil.

La noix est donc un petit concentré de bonheur à déguster en cette saison, puisque sa récolte est encore proche et qu’elles sont encore toutes blondes de bienfaits. Plus tard dans l’année, si vous l’aimez plutôt fraiche, n’hésitez pas à la réhydrater en la faisant tremper dans de l’eau pendant quelques heures. Conservez la dénudée de sa coque, dans une boite hermétique opaque (boite à chicorée, boite à thé, boite à lentilles…), au frigo pour sa stabilité.

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Dans le musée, l’évolution de l’exposition est hyper logique et c’est très appréciable. Cela rend la découverte de la noix très facile et accessible. Les sens sont beaucoup à l’honneur, et notamment l’ouïe.

Actuellement et jusqu’au 31 décembre 2016, une exposition temporaire appelée « Gourmandises » met en avant les joies que la pâtisserie offre avec ce fruit et l’odorat est très sollicité.

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Comme vous sortirez avec des envies énormes de grignoter de la noix, une boutique avec un petit coin dégustation vous attend à la sortie. J’avais une envie folle de tarte sablée aux noix caramélisées, je vous raconte même pas : 25 litres de salive à la seconde que ça donnait. Mais comme je suis une fifille tenace, je n’ai pas craqué. Tout simplement parce que je voulais la cuisiner moi-même. Ha ha ha ha ha.

Pour ma part, j’ai été extremement touchée par le court métrage, mettant en avant deux nuciculteurs. Je suis toujours passionnée par les passionnées, et j’avoue que j’ai été émue par les portraits de ces « paysans ». L’amour d’un métier aléatoire, difficile, de patience, d’observation, riche de nature, de sens, d’intuition est beau à regarder. Ils semblent être très conscients de la chance sacerdotale qu’ils ont de travailler ce fruit trésor. Si je me rappelle bien, l’un d’entre eux était informaticien à Grenoble et a repris l’exploitation familiale. Bref, c’est très joli. Ce qui m’encourage donc à vous dire que cet écomusée, même s’il est extremement bien conçu pour accueillir les enfants, se veut aussi être une source d’inspiration pour les adultes.

Je ne saurai vous conseiller d’aller passer une journée dans cette contrée, entre Saint Antoine et Vinay qu’une demi-heure sépare. Et puis, s’il fait beau, les piques-niques d’hiver peuvent s’avérer très sympas.

En ce qui concerne les billets balade, dès Janvier, j’en profiterai pour vous parler de nos dernières vacances entre Bretagne et Normandie d’août 2016. Oui, je sais #shameonme, le temps passe trop vite, et je suis juste à la bourre. Cependant, je me dis que justement, ces futurs billets pourront vous aider à imaginer vos prochaines vacances.

Excellente fin d’année 2016 à tous.

Il ne reste que quelques jours.

Bientôt une nouvelle page blanche s’offre à nous et c’est juste génial.

Je vous embrasse fort.

Delphine

Le Grand Séchoir de Vinay - Isère - Rhône-Alpes - Noix de Grenoble

Newsletter

Indiquez votre adresse email ci-dessous et rejoignez ma newsletter.

Elle vous apprendra à appliquer la naturopathie et la psychologie positive au quotidien.

Merci !

Votre inscription a bien été enregistrée.

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Marion 26 décembre 2016 à 9:45
    aaaah merci Delphine!!! Pourquoi? Parce que ce grand séchoir, je passe devant à chacun de ma trajets savoie-drôme et chaque fois je me demande…qu’es-ce que c’est?????
    maintenant je sais que c’est là que je pourrai faire faire une pause au conducteur parce que ça donne envie !
    • Répondre manini26 27 décembre 2016 à 9:21
      : Coucou ma Marion. Ben dis donc tu empruntes une bien belle route pour aller entre tes deux chez toi. Surtout à l’Automne.
      Le Grand Séchoir, c’est un bon petit moment à se prendre.
      Plein de bisous.
      Delphine

    Laisser un commentaire