Recettes sucrées

Happy Banana Bread – Joyeux, vegétal et sans gluten

9 avril 2016

Banana bread vegan sans gluten

Oui, je sais. Toutes les semaines, une nouvelle recette de cake à la banane traine sur le net. C’est parce qu’en fait, nous, les mangeurs de Banana Bread, on veut vous convertir, vous, les occasionnels, ou les ignorants. Parce que c’est un vrai moment de bonheur…

Sauf que…

« Delphine, tu veux nous balancer un gâteau sans gluten? » « Nan, ça sera dégueulasse. Sans gluten, c’est pô bon. » « Sans gluten, c’est dégueulasse ».

Non, mais allez-s’y…. C’est pour moi, c’est ma tournée.

Banane BIO équitable fairtrade

Alors oui, je limite le gluten. Parce que oui, j’ai commencé une démarche anti-acide pour mon petit corps, il y a plus d’un an, maintenant. Je l’avais expliqué ici. Depuis je suis devenue végane. Non seulement, ça fonctionne, mais en plus, on fait de superbes découvertes. Je n’ai pas retiré la totalité du gluten de mon alimentation. Il y a toujours, parmi les farines de riz, maïs, châtaignes, sarrasin et pois chiches, de la farine de blé T80 – semi-complète, dans mes placards.

Mais là, là, c’est justement parce que ça va booster le goût de ce Banana bread, que je préconise de prendre de la farine de sarrasin. Le sarrasin et son petit goût de noisettes caramélisées avec la banane…

Comment vous dire?

#OMG! #WTF! C’est de la pure tuerie. Une explosion de saveurs dans un gâteau tout simple. Donc voilà pourquoi qu’on va se le tenter avec de la farine sans gluten, les enfants, hein? J’ai essayé. J’ai RE-essayé. RE-RE-essayé. RE-RE-RE-RE-RE-RE-essayé. Pour ajuster les farines notamment. Je le valide de tous mes membres et de tous les claquages de mains possibles. Quant à la banane….. Vous savez que comme la graine de chia, il s’agit là d’un super aliment.

C’est THE super aliment le plus facile à trouver

Parce que oui, le chia, ou le chanvre, j’en conviens, faut faire un peu d’efforts pour s’en repaître. Mais là…

Bananes bio équitable

La banane

C’est le fruit de base de ta corbeille dans ta cuisine. Et c’est le fruit du bonheur en plus. Mais du bonheur, avec des gros effets sur ton mental, qu’il ne peut qu’être heureux ensuite. La banane contient un acide aminé, donc de la protéine, qui s’appelle le tryptophane.

« Avant le tryptophane, je le prenais en comprimés pour me calmer les nerfs. Mais ça……c’était avant. »

Afin que le corps fabrique de la sérotonine, hormone du bonheur, du bien-dodo, et de la stabilité d’humeur, il lui faut un agent spécial, qui s’appelle le tryptophane. En gros,  si on mange des bananes, on a la banane. Des sourires jusque derrière les oreilles. Parce qu’on est plus zen, et qu’on dort mieux, donc on est heureux. La banane a donc déjà tout bon pour éloigner l’anxiété et la dépression.

« Ah que si tu la cuisines, tu fais de la cuisine positive »

Des études ont dévoilées la présence de vitamine B, dans la banane. Mais aussi de potassium. La vitamine B joue un rôle important dans la gestion du stress. A cela, couplé au potassium, une consommation quotidienne de ce fruit pourrait aider à diminuer de 24% les risques d’accidents cardio-vasculaires¹. Si en plus, la vitamine B bloque les effets du stress, c’est tout bénéf’ pour les organismes bien soumis à la pression. Cela aide aussi à réguler l’hypertension. Bref, pour toutes les manifestations qui montrent que votre organisme est en sur-régime et qu’il mériterait un peu de réconfort.

La banane est votre amie

Banana bread bio équitable

D’ailleurs en cas de stress, filez chez le premier maraicher et dégustez une banane. Effet relaxant garanti. Véridiquement prouvé par moi-même. Une banane chaque jour, c’est facile. Le potassium aide à la concentration. Je me souviens d’une époque, où Maman me disait qu’il fallait que je mange du potassium pour suivre à l’école. Bon, après s’en est suivie une période, où on m’a appris que la banane était un fruit riche et qu’il allait me faire grossir. A côté de ça, je m’enfilai des tonnes de tranches de jambon… Juste stupide. Encore des conneries en bâton! Jusqu’à ce qu’une réflexologue me dise : « Mais Mademoiselle, comment cela pourrait faire grossir? Une banane apporte de l’énergie. Les aliments, qui donnent de l’énergie ne font pas grossir. Les autres oui ».

Effectivement, je ne savais pas encore que la banane était un super aliment. Toutes ces années, où je me suis privée de tout ce qu’elle aurait pu m’apporter… Sans mentir, j’ai du rester environ 15 ans, sans en ingurgiter une. Des fois, qu’on me dise que j’avais un gros derrière.

Encore une fois, vive les régimes amaigrissants stupides, qui ne mènent à rien.

Maintenant, c’est jusqu’à deux par jour, quand j’ai sport. Et comme je fais du sport 4 à 5 fois par semaine…….. Pour notre recette, on aura besoin de 3 bananes!

Parts de cake à la banane

Hey, z’imaginez le bénéfice?!

La banane possède d’ailleurs un indice glycémique faible de 50 environ, selon son stade de maturation. D’où encore une fois, une régulation du taux de sucre dans le sang nettement meilleure. Rappelez-vous que moins l’agression en sucre pour le corps est violente, moins il aura à lutter contre l’acidité.

En parlant de maturation, j’ai envie d’aborder, avec vous, le versant éthique de sa consommation. Savez-vous que le marché de la banane est une vrai jungle? Ça tombe bien, il lui faut un climat chaud et très irrigué pour pousser. Immédiatement après récolte, elle est triée. On élimine la moindre banane piquée, abimée ou malade. Elles sont ensuite calibrées et rangées par taille et par forme, afin de s’imbriquer parfaitement dans des caisses de transports. Vous imaginez ce travail? Fait à la main… Dans la mesure où elles sont cueillies vertes, elles sont stockées dans des zones de murissages, dès qu’elles atteignent l’Europe. Elles sont proposées aux consommateurs quand elles atteignent une couleur « charmeuse » et « vendeuse ».

Ce gros travail de ramassage et de triage, dont on parlait tout à l’heure, se fait non seulement sous une chaleur harassante, mais dans des pays où la précarité et/ou la pauvreté sont malheureusement présentes. Et évidemment, comme d’hab’, il y a des gros malins, qui ont flairé l’bazar. Comment tirer un maximum de pognons sur le dos des malheureux paysans? 5 grosses entreprises, dont une française, exploitent la marché de la Cavendish, aux dépends des agriculteurs locaux. 75% du marché est détenu par ces grandes multinationales¹. Alors voilà, aujourd’hui, on va prendre la mesure de la force des labels BIO et commerce équitable. Quant on sait le travail que cela demande, comment peut-on imaginer qu’un kilo de banane, coûts de transports compris, revient à 1€ en moyenne? Si ce n’est en exploitant son prochain…

Bananes BIO et Equitable de République dominicaine

Par pitié, et pour le coup, même si le BIO ne vous parle pas, faites le au moins pour les bananes. On trouve des bananes BIO, dans quasiment toutes les grandes surfaces. C’est Biocoop, qui a commencé à commercialiser la banane Bio équitable, il y a plus de 20 ans. Et pour cause, d’abord parce que la banane certifiée BIO n’est pas recouverte de pesticides en tout genre : gros dévastateurs de paysages naturels, mangeurs de nutriments des terrains, et pollueurs d’organismes vivants. En BIO, c’est strictement interdit. Y compris pour la conservation de la banane, une fois ramassée.

Fairetrade Max Haavelar fait vivre plus de 27 100 producteurs dans 10 pays comme l’Équateur, la République dominicaine, ou le Pérou¹. Si vous êtes plutôt français, dorénavant, depuis des années de pollutions aux pesticides, qui ont valus des inondations et des appauvrissements de terrains démesurés, la Guadeloupe et la Martinique sont très présentes sur le marché du BIO. Qui dit commerce équitable, dit moins d’intermédiaires. Des achats de stocks effectués directement auprès des producteurs ou des coopératives de producteurs locaux, donc des sous distribués directement aux intéressés. 38% de la prime reversée par le label a servi à améliorer le logement des producteurs locaux, en plus de l’amélioration des maraichages¹. Et sachez aussi qu’il existe deux centrales de murissages en Europe, certifiés BIO, accueillant uniquement les fruits issus de ses productions raisonnées. On mélange pas.

Manger une banane est parfois un geste super anodin pour nous. Ça peut vous rendre heureux physiologiquement, mais aussi heureux éthiquement. Consommer des bananes BIO, c’est dire stop à de l’exploitation intensive dévastatrice pour la Planète, mais aussi à de l’exploitation « humaine ». En plus, même avec le label, le prix reste hyper abordable : 2,10€ le kilo en moyenne.

Consommons en tant que citoyen responsable

Joli cake à la banane

Pour réaliser cette recette, il vous faudra

  • 3 chouettes bananes mûres. Genre noiraudes, ça sera encore plus cool.
  • 100g de farine de sarrasin
  • 50g de farine de maïs (pour la couleur ;-))
  • 1 cc de bicarbonate alimentaire
  • 2 cc de vinaigre de cidre
  • 70g de purée d’oléagineux (amande, sésame blanc, ou beurre de cacahuète)
  • 50g de sucre blond
  • 50g de sucre complet
  • 10 à 15 cl de lait végétal
  • 150g de mélange de noix, dit mélange étudiant ou apéro (amandes, cajou, noisettes, raisins secs)

Pour la fantaisie, je vous laisse juge de choisir votre purée d’oléagineux, votre sucrant, et votre lait végétal. Pour les parfums, je mets quelques gouttes d’extrait de vanille. Vous pouvez aussi remplacer les noix par des pépites de chocolat, ou matcher les deux. C’est une tuerie aussi.

La banane a aussi des vertus digestives. Bon, pour la gastro, tout le monde sait, hein. Mais pour son action anti-cholestérol? C’est encore une fibre soluble, comme pour le gruau d’avoine. La fibre soluble piège le cholestérol, et l’emmène vers la sortie… Elle a aussi pour effet de réguler le transit. La banane est aussi gavée de fer et de magnésium. Et encore des bons points pour se sentir mieux, bien et heureux. Enfin, et non des moindres, ce super aliment aurait une nature propre à freiner les risques de cancer. Même mieux, on a découvert récemment que la peau de la banane manifeste les mêmes types de brulures que les mélanomes humains. Vous voyez quand la banane se tache, et qu’elle noircit? Notre peau subirait la même dégradation avant de développer un mélanome. Les scientifiques ont donc développé un système de diagnostic d’avancée des mélanomes, évitant la biopsie intrusive, à partir des peaux de la banane.

Chère Banane, tu es vraiment une chic fille.

Cake à la banane bio, vegan et sans gluten

Attention, ensuite, c’est hyper méga complicado. Un bon gros gloubi…

  1. Préchauffez le four à 180°
  2. Mélangez tous les ingrédients humides : purée, sucre, lait, vinaigre et bicarbonate. Touillez
  3. Ajoutez le sec : farines. Touillez
  4. Enfin, écrasez vos bananes. Ce qui transformera l’amidon en sucre à l’air et balancez-les dans la préparation. Touillez.
  5. Plat – Papier cuisson
  6. Mettez à cuire, milieu de four, entre 30 à 40 min.

Le gâteau sera cuit, quand il prendra une belle couleur dorée sur le dessus. Personnellement, je le fais cuire dans un moule à brownie. Donc 30 min suffisent. Mais si vous le réalisez dans un moule à cake, 40 min seront nécessaires. J’aime bien le principe du moule à brownie, car je le débite en 8 carrés ensuite. C’est super pratique pour le petit déjeuner. Mes 2 morceaux en poche et hop! Ce gâteau a un goût aromatique incroyable. Et puis l’odeur, mon Dieu, Seigneur…. Laissez le un peu refroidir, mais consommez-le encore tiède. Vous allez m’en dire des nouvelles. Tous les ingrédients se trouvent en grandes surfaces, si toutefois vous n’allez pas en magasin BIO.

Mangez des bananes et soyez heureux

Faites-en une reine, en toute saison. Prenez des forces naturelles et simples. Vous pouvez même, si le cœur vous en dit, profiter de ses bienfaits, dans des smoothies ou des purées de fruits crues, en ajoutant de la poudre de banane. Revenez me dire ce que vous avez pensé de cette explosion de goût banane-sarrasin. C’est à vous.

Pour télécharger la recette, cliquer sur le lien suivant : Téléchargement

Nini

bananes bio équitable fairtrade

¹ Chiffres issus de recherches et de lectures sur le sujet.

Newsletter

Indiquez votre adresse email ci-dessous et rejoignez ma newsletter.

Elle vous apprendra à appliquer la naturopathie et la psychologie positive au quotidien.

Merci !

Votre inscription a bien été enregistrée.

You Might Also Like

5 Commentaires

  • Répondre Dom 9 avril 2016 à 6:05
    Vive la banane BIO et vive le banana bread de Nini !
  • Répondre manini26 10 avril 2016 à 9:27
    : Vive un futur goûter après une marche alors? Bises. Nini
  • Répondre Elodie 9 mai 2016 à 10:13
    Merci pour nous avoir appris tant de choses sur la banane, et surtout son mode d’exploitation, ça fait ouvrir les yeux.
    Je ne connais que trop bien le « c’est pas bon sans gluten », mais depuis que j’ai réussi à convertir ma famille (les amis étant encore un peu réticents), c’est une petite victoire !
    Vive les recettes à IG bas.

    Bonne journée 🙂

    Elodie

  • Répondre manini26 9 mai 2016 à 11:55
    : Merci à toi, Elodie, d’avoir pris le temps de lire le billet. Je suis comme toi, le sans-gluten, c’est tout aussi goutu que le reste. Faut juste se pencher sur la question. Bien à toi. Nini
  • Répondre babouche 17 mai 2016 à 8:15
    Une recette que je vais m’empresser de faire ce week
  • Laisser un commentaire