Bien-être corporel

Coups de cœur beauté – Efficace et Vegan

30 septembre 2016

Fleurs de Bruyère - Masques Lavera - Eau de rose Melvita

Ça vous branche des petits tuyaux cosméto?

Des petits indispensables à avoir chez soi, qui coûte rien et qui font un max d’effets?

La mine réjouie et l’œil pétillant, suivez-moi donc…

 

Masque à la rose sauvage, à l'avocat et à l'huile de macadamia - Lavera - Vegan

1 – Masque Intensif à la rose – LAVERA

A votre avis, est-ce qu’on peut conseiller un masque beauté uniquement parce que l’odeur de ce produit est absolument délirant, zénifiant, kiffant, rassurant et terriblement addictif?

Je pense que oui. Je l’aime d’amour ce soin doudou.

Imaginez une couette douce, chaude et moelleuse, qui s’enroule autour de vous. La chaleur détend vos jambes, vos pieds et votre dos et vous vous laissez aller à somnoler.

Et ben ce masque, c’est pareil. Un masque creamy. De l’onctuosité dans un petit sachet de 10g. Largement suffisant pour deux applications, si votre peau n’est pas complètement desséchée (Si vous revenez de 10 mois de rando en plein désert, ça sera pas suffisant par contre. lol) Il suffit de l’appliquer sur votre visage en insistant sur les zones un peu dénutries ou déshydratées. Ensuite laissez agir. Tenez le plus longtemps possible. Je vous garantie que celui-ci à un tel effet cocoon, qu’il ne sera pas trop compliqué de le garder sur le visage. Vous allez sentir immédiatement vos traits se détendre. D’ailleurs si vous le pouvez, asseyez-vous un peu pendant cette application.

Et j’en reviens à l’odeur. Ce masque contient de la rose sauvage, de l’avocat bio, et l’huile de macadamia. Je pense que c’est la présence de l’huile de macadamia, qui donne cette rondeur à la rose. C’est presque gourmand, mais pour autant subtil. Mais quel parfum…

Ce masque est Vegan, et certifié Natrue (donc composé d’ingrédients bio et naturels avec une grosse dose de précautions sur les matières premières) : ce qui est une bonne chose pour la qualité des huiles utilisées à l’intérieur.

Il faudra retirer l’excédent avec un linge humide. Mais je mets ma main à trancher que lorsque vous irez dans la salle de bain, pour ôter le surplus, votre peau l’aura bu à 90%. C’est réellement très efficace. Après, la peau est lisse, super élastique, repulpée, rose de joie. Effet défatiguant réellement visible. Encore plus le lendemain. J’ai une peau à tendance réactive, parfois avec quelques imperfections sur la zone T. Ce masque n’a jamais aggravé la situation. Bien au contraire.

Bye bye la ridule. C’est peut-être le moment de réparer votre peau du soleil de l’été et de ce beau mois de septembre. Et cet hiver, vous m’en direz des nouvelles…

Infusion de bruyère pure - Herboristerie du Valmont

2 – Décoction de fleurs de bruyère BIO

On vous a déjà dit que gambader dans les prairies de montagnes, c’est bon la santé? Le cheveu en bataille, au vent, au gré des centaurées et autres graminées, le brin de paille au bec. Oui bon, j’en fais des caisses…

Et pourtant, quand je respire l’odeur de ses petits fleurs roses, je sens l’étable, le foin, et les Alpes. Pourtant la bruyère, c’est aussi la lande bretonne. J’vous dis pas la quantité au m2 au Cap Fréhel. Mais chez moi, ça réveille comme une belle atmosphère de montagne. Une prairie bucolique et le silence. C’est presque con, ce que j’vais dire, mais ça sent quand j’étais gosse et qu’on allait à la montagne avec mes parents.

Oui, je sais, je peux pas m’empêcher de vivre les choses par l’odeur et le ressenti. Et en faites, j’espère que vous faites de même. C’est tellement joli de voir la vie autrement que froidement.

Mais pourquoi que je vous propose des fleurs bruyères au beau milieu d’un billet beauté? J’ai peut-être trop respiré le paquet, si ça s’trouve.

Au début, elle m’avait été conseillée quand je faisais des infections urinaires à gogo. Du lundi au vendredi de 8h à 20h. Ou plutôt le samedi soir, quand tout est fermé : pharmacie et docteur et que je me tenais au mur des toilettes pour uriner. Je passerai les épisodes des douches chaudes sur le ventre, en pleine nuit, et les gouttes de sang frais…

Alors à l’époque, on m’avait dit de me faire des décoctions. J’avais collé ça dans un coin, plus convaincue par rien. Niveau infections urinaires, ma vie était un protocole à lui seul et tenu sans écart de conduite. Et malgré tout, ça me pourrissait quand même la vie.

Puis un jour, j’ai arrêté les produits laitiers. Un autre jour, j’ai appris à respirer en cas de montée d’angoisse. Et encore un autre jour, j’ai surtout refusé de prendre des antihistaminiques pour mes allergies annuelles. Et depuis – je touche du bois – plus rien.

Sommités de bruyères à infuser - BIO

Alors voilà, la bruyère est recommandée pour les personnes, qui subiraient des problèmes urinaires. Elle possède la faculté de nettoyer la vessie et les reins. Elle possède aussi un pouvoir détoxifiant pour l’organisme, notamment le foie. Elle est anti-douleur et anti-inflammatoire. Le flavonoïde présent en majorité dans cette plante est la quercétine. Et figurez-vous que c’est précisément cette molécule naturelle, que j’ai pris en traitement de fond tout l’été pour les allergies. Et je peux vous dire que les médicaments, c’est caca à côté du pouvoir de la quercétine. (Si vous cliquez sur le lien, vous trouverez le référence de celle que j’ai consommé – Produit 100% végétal). En 6 jours, 80% des désagréments liés aux allergies, du type rhinite, gratouilles, larmoiements, ont disparus. Et puis, au bout d’un moment, ça passe parfaitement.

En effet, mes crises de cystite aigüe se manifestaient toujours en plus grande quantité, à partir du moment où je commençais à prendre des anti-histaminiques. C’est à dire au mois de mars. Au mois de juin, j’atterrissais en larmes chez l’urologue. Batteries d’examens désagréables pour constater aucune anomalie, et cure d’antibiotiques de 6 mois …. Puis un jour, j’ai lu un article catégorisant les médicaments selon leur impact acide sur l’organisme. J’ai vite compris le problème. Et je suis donc passée à la quercétine pour enrôler le rhume saisonnier.

Donc sachez que cette plante permet à la fois de soulager les terrains urinaires fragiles, mais aussi les terrains allergiques.

Et ça, si c’est pas un gage de beauté évidente, je ne vois pas. Quand votre visage n’est pas défoncé par les nuits blanches et la douleur d’une infection urinaire, je peux vous jurer que c’est un facteur beauté indéniable.

De plus, la bruyère est un anti-inflammatoire et un détoxifiant de manière générale. Moins de boutons, de rougeurs pour une plus belle peau. En plus, on boit, ce qui permet encore à l’organisme de se régénérer. Ses tanins sont des régénérateurs puissants.

Et puis regardez-moi cette petite fleur vieux rose, toute mignonne. C’est pas girly choupi, ça?

Pour la décoction, faites démarrer à froid, dans 50 cl d’eau, 2 cuillères à soupe de fleurs de bruyère. Faites monter à petite ébullition pendant 10 min. Coupez le feu et laissez encore infuser 10 min.

Eau florale de Rose Ancienne - Melvita - vegan

3 – Eau florale de rose

Avant toute chose, je tiens à m’excuser de présenter une eau de rose provenant d’une marque, qui n’est plus cruelty free, depuis cette année. Je suis (et je ne serai plus) une adepte des produits Melvita. Il y a encore pas si longtemps, j’ai fait le plein de produits. Pour moi, il y avait une vraie éthique derrière la marque et notamment celle pour la nature et les abeilles. Or j’apprends aujourd’hui, en faisant des recherches, que Melvita a ouvert un point de vente en Chine. On sait pertinemment que les autorités chinoises se font un malin plaisir (et je pèse bien ces mots ironiques) de tester tout ce qui rentre sur leur territoire. Et franchement, dans des conditions plus que pourries.

Mais bor*** de m****, pourquoi?

Je ne comprends pas ce besoin d’aller s’installer dans un pays où les pratiques sont complètement barbares. Dans un pays, où on pratique le Festival de la Viande de chiens, abattus dans des conditions d’une atrocité abominable. Si quelqu’un du service marketing de cette marque passe par là, sachez que je suis extremement déçue. Et s’il y a une photo bien jolie d’un de vos produits dans ce billet, c’est uniquement parce que je n’ai rien d’autres sous la main pour illustrer le propos qui va suivre. Et qu’à la limite, ça permettra à mes lecteurs de vous identifier à fuir dans les rayons.

Je suis extremement abattue. Je dois même avouer que j’ai gerbe.  Tout ça pour du profit. Ne venez pas me prétendre l’inverse, en arguant tenter de provoquer auprès des autorités chinoises un espéré changement. C’est nul.

Donc, chers lecteurs, tentez de ne pas tenir compte de la marque, mais plutôt du produit. Si vous cliquez sur le lien, vous tomberez sur un autre site que Melvita, qui est celui de Vitalba. Une marque dont l’unique point de vente est en Corse. C’est un ami, qui m’a venté les mérites et la connaissance des personnes, qui y travaillent. Il connaît mon mode de vie. Cependant, j’effectuerai des recherches tout de même. Je comprends aussi la nécessité de se tourner vers des productions locales pour la cosmétique, comme en parle la Jolie Julie de Friendly Beauty dans cet article. Je vais cesser avec les marques trop connues, et surtout sans label.

Cependant sur le fond, j’ai quand même envie de partager mon astuce beauté. J’ai découvert par hasard les vertus de l’eau de rose sur les cheveux. Vous savez que depuis deux ans, j’ai décidé de n’utiliser que des produits clean pour mes cheveux, les plus naturels possibles (et ouf, ceux que j’ai présenté récemment sont bien cruelty free et vegan). J’ai donc aussi stoppé les produits de coiffage. Toutefois, j’ai parfois envie d’ondulations. Alors j’avais trouvé la solution de l’eau pshittée sur la chevelure que j’enroule ensuite en gros macaron le soir. Le lendemain, on détache, on met juste la frange en place et à vous la chevelure « sortie de plage ».

Et puis, un jour de folie, j’ai sulfaté sur mes cheveux une bonne rasage d’eau de rose. Le lendemain, mes cheveux brillaient, et étaient super légers. J’ai recommencé et le charme a opéré à chaque application.

J’ai effectué des recherches et je me suis aperçue que je n’étais pas la seule à avoir découvert le secret de l’eau de rose en soins capillaires. D’abord, il permet un démêlage gainant. L’eau de rose donne force et brillance aux cheveux. Et surtout, il active la pousse, en calmant les inflammations et en stimulant la production de sébum. Voilà, je viens de vous avouer le pourquoi de l’activation de ma pousse de cheveux récentes, que beaucoup me font remarquer en ce moment.

Et en plus, odeur sensuel garantie. Toucher léger et soyeux. Éclat de dinguo. Si, si, je jure.

Ça valait tout de même le coup de présenter l’eau de rose, non?

Je vous embrasse fort.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous abonner à la newsletter de la campagne. En haut à droite dans la sidebar.

Bien à vous.

Delphine

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laisser un commentaire