Autres découvertes

Crusing time – Madinina, ma fleur #2

1 mai 2015

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Heeeeeeeeellllllllllooooooooooooooooooo……………

Même si je vous souhaite tout le bonheur du monde, aujourd’hui, je ne vous offrirai pas de muguet mais des fleurs tropicales.

Il y a quelques temps, j’ai rédigé un billet sur ma fabuleuse expérience de voyage en croisière.

J’avais promis de revenir causer des escales. J’ai donc réfléchi à deux prochains articles, où je vais aborder les coups de cœur, et notamment ici, avec la Martinique.

La mer, la mer, la plage…. Une croisière dans les Caraïbes, évidemment que le farniente est incontournable.

Mais avant de partir, on avait regardé pour chaque escale, ce dont on pouvait profiter.

J’aime la nature, les arbres, les fleurs, c’est essentiel pour moi. Je suis une terrienne. Un nouveau jardin botanique, en Martinique en plus : Le Jardin de Balata

Madinina, me voilà!

Nous avons débarqué tôt le matin. L’objectif de la journée était vraiment de profiter de ce jardin, dont on avait lu, qu’il fallait environ 3 heures pour en profiter.

Le matin, nous nous sommes tout de même rendus, vers les plages les plus proches de Fort de France, les Trois-Ilets. Eaux magnifiques, sable fin, soleil à point.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il suffit de prendre des bateaux navettes au départ de la Pointe Simon, à Fort de France. 7€ aller-retour. C’est vraiment tout simple. Et notamment, quand on est là qu’une seule journée en escale et qu’on veut se faire plaisir à la plage, sans aller trop loin. Sur place, on trouve des petites baraques pour déjeuner, si on a rien prévu.

Vers 13h, nous sommes revenus sur la cité foyalaise. Il faut trouver le bus Mosaïk n°25, en direction de l’hôpital Colson. Nous l’avons pris sur la rue Paul Langevin, à côté du cimetière. Il y a un arrêt « Jardins de Balata ». C’est le 36ème arrêt depuis le départ… Oui, oui, le 36ème. Attention, à savoir, les bus n’ont pas d’horaires précis, il faut juste compter 30 mn en moyenne entre chaque passage…. Mais quel plaisir de voyager dans des bus aux fenêtres ouvertes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Martinique a été surnommée « l’île aux fleurs« , à côté de sa voisine guadeloupéenne, surnommée elle, à la fois « L’île aux belles eaux« , et « L’île aux Gommiers« . En indien caribéen, « Madinina » veut dire fleur. La Martinique est recouverte d’une forêt tropicale humide sur 150 km², composée donc de fougères et d’arbres, et tapissée de fleurs aux belles couleurs. Bon, je ne vais pas développer plus en terme de connaissances botaniques, que je n’aurai pas.

Ce que j’ai envie de dire, c’est que cela a été un moment de pur plaisir. Le parc est magnifique, méticuleusement entretenu avec amour et bienveillance. Il surplombe Fort de France, et donne une vue superbe sur la montagne Pelée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai vu des palmiers, des lianes, des fleurs de gingembres, des broméliacées, des fromagers, des balisiers, des anthuriums.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Orchidées, roses de porcelaine….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Des oiseaux magnifiques, tout contents de virevolter dans ce cadre magique.

Oiseaux martinique

On est dans un parc certes, pas en pleine forêt, mais le foisonnement des espèces nous fait oublier la structure. De « Oh » en « Ah », à tous les détours. Le parcours est bien pensé, aménagé correctement. Il y a même une balade à faire dans les arbres, sur des passerelles suspendues.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je ne regrette pour rien au monde d’avoir choisi de découvrir le patrimoine floral de la Martinique, plutôt que d’aller me dorer à la plage.

Je recommande cette visite. La nature est belle, il faut en profiter surtout dans des conditions pareilles. Je plébiscite largement le travail des parcs botaniques. Ce sont aussi des lieux de conservation de l’espèce.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Enjoy

 Prévoyez d’y aller si vous avez la chance de partir sur l’île aux fleurs un jour

J’écris cet article en pensant à ma petite Nicole, avec émotion d’ailleurs. Fleur unique de cette île. Fleur à préserver ;-)…

Jolie Martinique, j’espère revenir te voir et profiter de toi, bientôt

Nini

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

You Might Also Like

Un commentaire

  • Répondre sandy 2 mai 2015 à 12:09
  • Laisser un commentaire