Hygiène de vie

Hydrologie pour l’été

18 juin 2017

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Avant toute chose, sachez que ce billet est animé par des photos du splendide spa Deep Nature à la Clusaz, en Savoie.

Loin des atmosphères habituelles des centres de bien-être, celui-ci revêt une ambiance résolument plus qu’élégante : déco hygge légèrement vintage, lumières douces, bleu canard et jaune moutarde ça et là, humilité des lignes, étage détente spacieux, espace aquatique lénifiant au possible avec un parcours bain imaginé par Serge Blanco, spa et hammam épurés et un espace soin discret où règne un profond respect du silence et du recentrage sur soi. Je ne saurai vous conseiller d’aller profiter de ce bel endroit, largement plus qu’abordable au vu de la qualité des prestations proposées.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Si je vous dis eau, et si je vous dis été?

Je suis curieuse de savoir ce que cela évoque pour vous? Quelle image? Que se passe t’il dans votre tête? Piscine, apéro(s), soirées entre amis, océan, plages, rabanes? Vous vous sentez peut-être fatigués tout à coup, avec une envie irrépressible de vous plonger dans une eau légèrement tiède et relaxante. Vous laissez porter par sa force. Inerte, à plat dos, à écouter votre respiration.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Vous ne savez peut-être pas que l’hydrologie fait partie des 10 techniques majeures en naturopathie. Et pour cause. Nous sommes constitués à 70% d’eau. Cette eau fait partie de divers liquides : sang et lymphe par exemple. C’est dire si on est aquatique. Et puis bon, je n’irai pas départager tous les anthropologues du monde, mais aujourd’hui certains penchent pour expliquer les origines de l’Homme à la Mer et non à la Terre. Vaste programme que la théorie de l’espèce.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Le constat est assez simple, l’eau nous est indispensable, et c’est d’ailleurs pour cela au passage, que nous devons prendre garde à la préserver. L’eau nous constitue, et la qualité de celle qu’on avale est primordiale. L’eau peut nous accompagner, nous aider, nous soigner, et se passer de son intervention serait dommage.

Alors, vous allez me dire qu’en plein été, hormis la baignade, y’a rien à signaler. D’autant plus qu’avec la canicule, on va pas s’amuser à aller se dandiner dans la chaleur d’un spa ou d’un hammam. Sauf que détrompez-vous, en été, l’eau n’aura pas le seule vertu de vous permettre de faire la loutre…

Focus sur quelques petites techniques à connaître. A appliquer dès cet été, voir toute l’année. Pour tous. Sportifs entrainés ou randonneurs du 14 juillet, période difficile de chaleurs, détox générale, sommeil mouvementé, ou relaxation impossible…. A vos maillots!

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

1 – Bienfaits des eaux tièdes

Les bains d’eaux tièdes vont avoir cette capacité à relaxer profondément le corps grâce à un équilibrage parfait de nos liquides internes. En début de billet, je vous parlais de notre constitution biologique très « aqueuse ». Il faut savoir que l’eau chaude permet de faire affluer le sang en des points précis et le froid le repousse.

En clair, en jouant sur les températures de l’eau, on peut influencer notre vascularisation et donc la circulation des liquides de notre organisme. Ainsi, si on se baigne dans une eau tiède, justement tempérée, tout s’équilibre.

Le maitre mot dans un spa sera donc RELAXATION, puisque tout est fait pour conserver une chaleur ambiante parfaite et les eaux des grands bassins sont maintenus à des températures tièdes. Lorsque tout s’équilibre, le système nerveux se calme aussi. En somme, on ne sollicite rien, et le corps peut se mettre dans une forme de repos standard, où rien n’est stimulé. Sur ce, si vos nerfs se détendent, votre système endocrinien en fait autant. Je rappelle que votre système endocrinien comprend des grands mots comme hypophyse, thyroïde, pancréas, glandes surrénales, ovaires, testicules. Ces glandes fournissent un travail colossal quotidien et il est indispensable qu’elles puissent trouver des moments de répit. La tiédeur de l’eau permet d’y accéder. Vous pouvez respirer plus librement, ce qui détend aussi votre cerveau, vos viscères, et met au repos tout ce qui surchauffe perpétuellement. Ce type d’usages peut être utilisé toute l’année pour vous faire du bien. Seulement l’été est toujours plus propice à la prise de temps. Celui dont vous dites manquer constamment… Vous savez le temps que vous ne prenez pas pour vous occuper de vous… #jediscajedisrien

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

A l’intérieur d’un spa, grâce à la douceur de la température, votre corps ne galère pas à réguler la sienne. Il se concentre alors sur autre chose et notamment la régénération cellulaire. En gros, n’ayant pas d’efforts à fournir, hormis le maintien des fonctions vitales, le corps peut se consacrer pleinement à (re)construire ses tissus et les entretenir. Ainsi, aller au spa après des activités sportives intenses est bienvenu :  randonnée, canoé-kayak, vélo, trail…. C’est une formidable manière de permettre aux muscles de se régénérer aisément.

La chaleur de l’eau sera aussi bénéfique pour réapprendre à votre peau à suer correctement et évacuer les toxines. Les glandes sudoripares seront sollicitées doucement, pour permettre au corps de se débarrasser des déchets, en mettant dans le même temps vos reins au repos. C’est donc une seconde bonne raison pour profiter des bienfaits du spa après une longue journée de marche rapide, sac à dos et brodequins pour permettre à vos muscles de se débarrasser de l’acide lactique accumulé pendant l’effort.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Pour les réfractaires à l’activité physique, le spa sera d’autant plus bénéfique que vous allez vraiment suer comme si vous y étiez et c’est assez magnifique. Enfin, pour les citadins, travaillant en bureau, sachez que la climatisation n’est pas ce qu’il y a de plus bénéfique pour la fonction sudoripare. C’est simple, vos yeux voient qu’il fait beau, votre cerveau comprend qu’il fait chaud, mais il n’en ressent pas les effets. Alors les fonctions sudoripares s’endorment. Fréquentez les eaux tièdes d’un spa permettra alors de remettre en route des glandes, qui ne savent plus faire. Et comme en été, c’est juste tellement vital que le corps sache suer pour se tempérer….

2 – Hammam

Bon alors, je ne vais pas m’étaler grassement sur cette découverte. Tout le monde sait de quoi il s’agit : on prend des « bains » de vapeur d’eaux, dans une pièce où il fait environ 50°. En revanche, n’oubliez pas qu’on y reste 30 min max par passage. Si on veut bien mener les choses, on commence par une douche fraiche, pour que la peau s’humidifie. Puis, on alterne des cycles hammam et douches fraîches au moins 3 fois. Évidemment, on prend son temps.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Cette méthode favorise une meilleure vascularisation de la peau. La vapeur provoque une dilatation des pores et le sang peut se décrasser. La peau va donc se décharger des merdouilles qu’elle traine. En ces étés, où on se tartine de crèmes solaires allégrement, où on boit des bières en mangeant du sucre glacée, et où on suffoque de chaleur, vive les hammams pour nous aider à nous débarrasser des toxines, et notamment des gaz polluants des  villes, accentués par les températures brulantes.

On lui donne la palme de la détente musculaire et de la récupération après l’effort. Si vous devez vous remettre d’une grande randonnée, ou d’une longue sortie à vélo, je vous conseille d’essayer.

Il est aussi probable que les fortes chaleurs mettent votre corps sous tension, et que vous ayez du mal à dormir. Le hammam peut alors vous permettre de passer de meilleures nuits en favorisant la relâche du système nerveux. Vous aurez la sensation de succomber à Morphée pour cause de saine fatigue et non par épuisement. Profitez d’être dans un centre de bien-être pour vous faire masser.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Je rappelle toutefois que les personnes ayant des problèmes d’ordre cardio-vasculaires devront faire attention, voir se passer de cette pratique.

3 – Cure d’eau et sauna

Et si on allait plus loin? Vous n’avez pas pu faire une cure de sève de bouleau au printemps? Pas de problème. Vous pratiquez peu d’activités physiques de manière générale? Pas de problème non plus.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Contrairement au hammam, le sauna est un « bain » d’air sec et chaud, pouvant aller jusqu’à 110°. Dans de telles conditions, le corps doit fournir un effort d’adaptabilité et se mettre à suer en très grande quantité. La chaleur pénètre tellement en profondeur que les échanges cardiovasculaires vont être décuplés et que la lymphe est activée, voir même un peu secouée. « Hey, ho, on s’active un peu là-dedans! ». Encore une fois, le corps est supporté dans un travail de détoxination profonde. A tel point que cette pratique, loin de l’humidité du hammam, sera extrêmement profitable aux personnes souffrant d’arthrose, de rhumatismes, de tendinites, ou de calcifications.

De plus, si vous exposez votre corps à ce type de chaleur, ce dernier prendra l’habitude de supporter des températures élevées. En bref, si le corps apprend à s’adapter à ce contexte, il sera moins en difficulté quand il fait canicule. Actuellement, cela peut s’avérer intéressant pour les personnes, qui ont du mal avec l’été.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Et si vous voulez accentuer l’action du sauna, pratiquez une cure d’eau. Il s’agit de boire 1 à 2 litres d’eau pendant votre séance. Chez Deep Nature – la Clusaz, l’établissement met à disposition des fontaines d’infusions de plantes relaxantes ou détoxifiantes. Si vous êtes ailleurs, prévoyez de prendre de quoi vous abreuvez en conséquence. Alors, évidemment, comme d’habitude, on s’amuse pas à picoler ses deux litres en 10 secondes avant de rentrer dans le sauna.

Tout d’abord, avant de passer à ces températures extrêmes, on prend une douche. Puis, on instaure un cycle sauna, douche fraiche et repos à recommencer 3 fois. 10 minutes de sauna pour 15 minutes de repos. Buvez tranquillement au fur et à mesure. Cet assaut hydrique va forcer votre corps à suer encore plus. Cette cure peut s’avérer très intéressante pour les personnes subissant des phases arthritiques aiguës afin de soulager les douleurs. Prenez bien le temps de vous reposer entre chaque cycle, sans votre téléphone à proximité de votre transat. Si vous effectuez correctement votre séance, elle durera environ 1h30.

Après quoi, soyez choux avec votre corps. Cette hyper-sudation va lui faire du bien, mais va aussi le fatiguer. Prévoyez ce jour-là de faire un repas léger, à base d’aliments cuits ou décrudits, car votre organisme aura été très humidifié. Du riz à l’huile d’olive, des oléagineux, des bananes à point, des fruits cuits. Mollo mollo sur l’aspect digestif.

Évidemment, on y va doucement sur la cure. On se prend pas un abonnement pour la faire tous les jours. Ça fatiguerait votre organisme. Une à deux fois dans l’été, ça peut être intéressant.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Le sauna active le système cardio-vasculaire comme si vous pratiquiez une activité sportive modérée. Si vous sortez d’une période de stress, une phase de grande fatigue ayant rendu le sport impossible, une longue maladie éprouvante, vous pouvez tenter de faire une cure d’eau, plus modérée avec un petit litre d’eau ou tout simplement une vraie séance de sauna en mode slowtime.

Enfin, je rappelle qu’il est strictement impensable de s’allonger dans un sauna, même pour les personnes en bonne santé, et pour les personnes cardiaques, le sauna est strictement déconseillé. Si vous constatez que vous ne transpirez pas, sortez du sauna, et ne pratiquez pas la cure d’eau, vous risqueriez de vous abimer les reins. Rencontrez un médecin ou un naturopathe pour expliquer ce phénomène.

4 – Bienfaits des douches écossaises : chaud et froid

La petite dernière et non des moindres. L’amie de toutes les femmes sur cette terre, j’ai nommé la douche écossaise. La copine des jambes lourdes, fourbues de gonflements et de problèmes de retours veineux, accentués par la chaleur de l’été, j’ai nommé la douche alternée. Bon, alors, parlons court, si vous avez des soucis circulatoires, sachez que la naturopathie peut vous aider, en traitant la cause de la cause de la cause de la cause………… de tout ça.

Cependant, en urgence, et afin de soulager les douleurs, car on sait que cela peut engendrer une surexcitation tissulaire des jambes, vous pouvez pratiquer la douche écossaise.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Tout d’abord, si vous êtes dans un spa, n’hésitez pas à user des buses des bassins, des couloirs de marche et autres rampes prévues pour activer la circulation sanguine et le retour veineux. Il faut relancer les fonctions de retour de votre corps, qui a du mal à faire remonter le sang vers le cœur. Dans l’eau, vous n’aurez plus à porter votre poids et c’est déjà un soulagement formidable.

De plus, cette méthode vise à chasser le sang des membres inférieurs en utilisant le froid. N’importe quel spa digne de ce nom sera équipé de bains froids ou de douches permettant de prendre de l’eau fraîche et de l’appliquer sur les jambes. Ne vous asperger pas à l’eau complètement glaciale en revanche. Du frais pendant 15 à 30 secondes répétées est suffisant. Ensuite, une fois, votre douche effectuée, reposez-vous et détendez-vous. Positionnez vos jambes en l’air et pratiquez une respiration abdominale. Placez vos mains sur le ventre, fermez les yeux, et concentrez-vous à gonfler votre ventre à l’inspiration et à dégonfler le tranquillement à l’expiration. Prenez le temps de bien faire cet exercice. En effet, le sang délogé des membres inférieurs, va remonter vers le ventre. Sachez que la force des muscles de votre abdomen est plus importante que celle du haut du corps. Ainsi, la respiration va permettre de projeter le sang vers le haut du corps et de la ramener au cœur.

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

Cette méthode vous fera du bien. En revanche, je me répète, mais ne restez pas avec des incommodités circulatoires. Rencontrez un naturopathe.

J’espère que cette petite revue d’hydrologie pour l’été vous sera utile. J’imagine que les photos de ce spa vous ont inspirées. N’hésitez pas à utiliser l’eau pour vous aider à vous détoxiquer, récupérer, dormir, vous soulager et vous relaxer. L’été est aussi là pour vous décontracter, c’est pas uniquement le parcours du combattant des barbecues.

Bien à vous.

Delphine

Hydrologie chez Deep Nature La Clusaz

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Dom 18 juin 2017 à 5:24
    Gouttelette de rosée, crachin (breton of course), océan, piscine, fjord, source, vague,
    Nager, flotter, respirer, rafraîchir, désaltérer, renaître , vivre,
    Essentielle
    • Répondre manini26 18 juin 2017 à 7:12
      @dom: Essentielle, oui c’est tout à fait cela. 😉

    Laisser un commentaire