Bien-être corporel

Préserver son intimité avec Cattier – Beauté #4

5 juillet 2015

GYNEA de Cattier - Hygiène intime femme

Heeellloooo!!!!!

Je suis heureuse de vous retrouver. Nous sommes rentrés d’une magnifique période de vacances et vous n’allez pas tarder à manger de la Bretagne!

En attendant, mon masque d’huile sur la tête (ici pour les infos capillaires), alors que les lessives commencent à sécher, je vous propose un nouveau billet beauté et bien-être. D’ailleurs, l’onglet « Beauté » est devenu « Beauté-Bien-être » Car, depuis un moment, je commence à chercher aussi à être bien dans mon corps et ma peau.

On va aborder un sujet propre aux femmes. Désolée Messieurs…

J’ai longuement hésité avant de faire cet article, parce qu’il touche à un sujet « tabou ». Et puis, je me suis dit qu’il fallait arrêter de tourner autour du pot, tout le temps, pour des choses, qui n’ont strictement rien de grave. Donc, on va parler de l’hygiène et de l’intimité des femmes, et c’est pas grave, ça va bien se passer. J’vais pas montrer des clichés dégueu, ou choquants.

Loin s’en faut !

Coquillage et Saint Jacques

Et pourquoi j’ai envie de causer de ce sujet? Parce que, comme beaucoup d’entre nous, je connais parfois des désagréments douloureux de ce coté-là.

Ça fait des années (oui oui), que je m’astreins donc à diverses règles concernant l’hygiène intime et notamment pour le lavage.

J’ai donc eu le temps de me pencher sur les produits, qu’on propose pour les flores capricieuses, sensibles, ou irritables… J’ai consulté les ingrédients, et je me suis documentée, j’ai fait des comparatifs, j’ai tourné des vidéos, j’ai fait des fiches!!!!! (Un peu de sérieux, tout de même!!!)

Et comme d’habitude, c’est le drame!

Les produits les plus vendus, comme le GynoMachin, et la Safotruc, ne sont pas ce qu’on pourrait penser être les meilleurs sur le marché, en terme de composition.

Comment entretenir les problèmes, en donnant la sensation qu’on les soigne. Le truc du pompier pyromane, quoi!

Parce que voilà, je le donne en mille : les deux produits, cités précédemment, contiennent évidemment un tas de trucs mauvais pour la peau, pouvant provoquer des irritations à long terme et surtout l’un d’entre eux est caractérisé cancérogène par EWG. (Environmental Working Group – Site internet : EWG.org et pour faire des recherches vous googlez : ewg.org/skindeep/), j’ai nommé le COCAMIDE DEA. Le classement va de 0 à 10, et ce produit est allégrement classé au 7ème échelon, avec des risques d’allergies, et autres sympathiques choses à imaginer. Ces deux produits contiennent aussi des PEG, qui sont donc des glycols…

Détail flacon GYNEA chez Cattier

Alors je rappelle que je ne suis pas une traqueuse de produits malsains, et je ne vais pas hurler au scandale envers celles, qui utiliseraient tous types de produits, sans en faire des caisses comme moi. Toujours la même règle, on fait ce que l’on veut.

Moi, j’ai envie d’être vigilante sur ce type de produits, que j’utilise quotidiennement, et éviter d’entretenir le mal par un autre mal. L’hygiène intime me paraît être un terrain assez important pour y faire attention et éviter de se polluer avec des trucs corrosifs.

Chez Cattier, pour enfin les nommer, il y a un petit savon, qui s’appelle GYNEA. Il est composé de 98.7% d’ingrédients d’origine naturelle, dont 12% issus de l’agriculture biologique. Ce qui veut dire que l’adjonction de « saloperies » se cantonnent à 1.3%. Effectivement, il y a 3 actifs, qui permettent pour l’un de masquer une odeur forte – surement celle du géranium – et deux autres, permettant au produit de s’émulsionner. J’ai vérifié, ce sont des actifs, certes, mais qui ne sont pas nocifs pour la nature. Et c’est un principe chez Cattier, qui travaille en fonction des chartes ECOCERT, et COSMEBIO.

Dos Flacon GYNEA de Cattier

Voilà pourquoi je voulais parler de ce produit. A mon petit âge, je suis navrée, mais je commence à avoir un peu d’expérience malheureuse dans ce domaine. Et en période de crise aigüe, l’inconfort est suffisamment de taille, pour éviter en plus de me déterger avec du Destop!

Gynéa contient de l’extrait de fleur BIO de Calendula, de l’huile essentielle de géranium BIO, de l’eau de Bleuet BIO, et de la glycérine végétale.

Il est recommandé par l’Observatoire des cosmétiques.

Respectons la Nature, et notre petite campagne par la même occasion.

A bonne entendeuse!

Si cet article vous fait réagir, ou si vous souhaitez partager sur ce sujet, je vous invite à laisser des commentaires en dessous!

Nini

Coquille Saint Jacques - Cattier

 

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laisser un commentaire