Recettes salées

Makis de Chou-fleur d’Alice Greetham

8 mai 2017

Makis de Chou-fleur

L’entrée en matière va être curieuse aujourd’hui, mais restez avec moi.

Lorsque j’ai décidé de devenir naturopathe, l’évidence de me spécialiser dans l’accompagnement des personnes atteintes d’une affection de la thyroïde, et plus généralement des maladies dites « auto-immunes », a de suite fait émergence.

Makis de Chou-fleur

Puis, ces derniers temps, un autre vœu s’est installé.

Je ne peux ignorer cette passion que j’ai pour la nutrition, elle-même issue de toute la souffrance que j’ai pu connaître avec mes troubles du comportement alimentaire. De régimes en accès de dégoût pour moi-même, de restrictions draconiennes en horreur de ma silhouette, de ma peur de l’aliment en la haine de mon corps. On ne peut mieux parler que de ce qu’on connaît.

Mais telle est cette vérité, qui m’a emmenée à regarder avec toute la gentillesse du monde, Alice Greetham – Lili et son parcours magnifique. C’est une cuisinière hors-pair dont je me nourris, et ce dans les deux sens. Et comme moi, son éveil à la bienveillance envers elle-même est passé par les mêmes angoisses et les mêmes exigences. Nous nous sommes réconciliées à nous-même par les mêmes méthodes. Je vous encourage à découvrir ses vidéos enrichissantes sur sa chaine Youtube.

Pour ma part, je vais me former encore et encore. Mon objectif est de pouvoir aider les gens à sortir de ce cycle infernal qu’est la lutte contre son propre corps.

Pour ceux, qui me connaissent déjà un peu, vous savez que je ne supporte plus ce mot vulgaire : « régime ». Je déteste les idées toutes faites, reçues, véhiculées par des charlatans de toute sorte, qui vous font culpabiliser, qui vous frustrent, vous rendent honteux ou vous font penser que vous êtes nuls et incapables. Et je dois le dire quand on me parle de « diététique » dans le sens bien galvaudé du terme, je dodeline mais je n’en pense pas moins. Au passage, je précise qu’en naturopathie l’alimentation n’est pas du tout synonyme de régime amaigrissant ou de protocoles affamants. Maintenant, je considère avant tout l’aliment pour son apport nutritionnel. Et ce principe grandit de jours en jours. Si les régimes basses calories et les interdits fonctionnaient réellement, et sans conséquences graves pour la santé, cela ferait belle lurette qu’on le saurait.

Cuisine vegan - Hyper facile - Alice Greetham

Mon attachement à Lili est donc aussi fort que nous possédons un parcours ressemblant, associé à une même éthique alimentaire.

Cependant, même si la recette que je vais mettre en avant est issue d’un livre intitulé « Cuisine Vegan Super Facile » de SOLAR Éditions, il n’en ressort pas moins qu’on aurait pu le nommer « Cuisine Naturo Super Facile ». Il est sorti en janvier 2017, peu avant le Veggie World de Lyon. A cet évènement, j’ai pu approcher de toute mon émotion timide, Alice que j’ai trouvé tellement gentille et si pleine d’amour.

Notre livre rassemble 90 recettes « enfantines » à réaliser dont plusieurs ont déjà fait l’unanimité à la maison. Et pour cause, les compositions des recettes sont très respectueuses des aliments et de la santé. Il se décline sur des apéros, des entrées, des plats, des desserts et des pauses sucrées. Toutes les recettes sont agrémentées d’images appétissantes, réalisées par la talentueuse photographe Julie Bienvenot du blog Jujube en cuisine. Ma recette favorite de dahl aux lentilles corail se trouve sur son site.

Cuisine vegan - Hyper facile - Alice Greetham

Sur le livre, chaque recette est extrêmement bien détaillée, et les ingrédients sont faciles à trouver. Pour le coup, les matières premières peuvent même se dégotter dans les grandes surfaces conventionnelles, au rayon Bio et saveurs du Monde. De plus, si toutefois vous manquez d’un élément, de petites annotations proposent d’autres alternatives. Les fruits et légumes sont mis à l’honneur et il permet d’apprendre à cuisiner ces derniers simplement. Cela permet au passage de défendre l’idée que le végétalisme est rempli de ressources et que l’on peut manger facilement, sans avoir recours aux cailloux et à la pelouse. 😉 Végétaliser ses assiettes que ce soit par éthique ou pour sa santé ne signifie en rien fadeur ou tristesse.

Il en va de soi, qu’il n’est pas question de lactose, et pour les problèmes d’hyper-perméabilité de l’intestin, il y a des propositions sans gluten.

Vous l’aurez compris, c’est un livre de recettes saines et nutritives. Et c’est gourmand à n’en plus finir. Chocolat à la noix de coco, petits moelleux aux fruits rouges, burger de haricots rouges, penne aux artichauts et tapenade, galettes d’avoine, petits cakes « fondants » sans gluten aux légumes…..

Cuisine vegan - Hyper facile - Alice Greetham

Bon enfin voilà quoi. Amour, amour, amour

J’ai choisi de vous proposer aujourd’hui une recette, qui m’avait fait saliver dans le rayon : les makis de chou-fleur. Je trouve que cette recette sied parfaitement au printemps. Depuis quelques jours, vous ressentez certainement cet appel de cru, synonyme de beaux jours, d’alimentation plus légère et plus fraîche. C’est le printemps et ce type d’envies impérieuses est à écouter. Peut-être avez-vous choisi de commencer une cure détoxifiante ou alcalinisante? Peut-être avez-vous envie de changer de la sempiternelle salade en entrée?

Makis de Chou-fleur

Le cru fait couler beaucoup d’encre actuellement. Certains l’ont adopté comme régime unique et s’en conviennent assez bien. D’autres préfèrent matcher entre froid et chaud, parce que notre hémisphère, notre façon de vivre, notre corps ont été habitués au chaud, mais que les vertus de la nutrition vivante est tout de même importante.
Pour ma part, je ne suis pas pro crudivorisme, mais je considère cependant que les aliments vivants doivent impérativement être présents dans l’alimentation.

Pierre Valentin Marchesseau, le père de la Naturopathie moderne disait : « L’homme, en assassinant journellement ses aliments par le feu, entretient un perpétuel attentat contre lui-même ». Il est avéré que les cuissons au-delà de 110° transforment, voir anéantissent toutes les enzymes présents dans les aliments. La chaleur dénature les oligo-éléments et les vitamines comme celles du groupe B, ou la vitamine C, qui s’oxydent à la moindre occasion.

Afin de permettre à votre corps de bénéficier de bons petits nutriments actifs et généreux, n’hésitez pas à introduire le cru dans vos repas. Débutez-les avec lui.

Nous y reviendrons souvent sur ce blog.

Makis de Chou-fleur

Pour réaliser cette recette merveilleuse des makis de chou-fleur d’Alice Greetham à 4 personnes, il vous faudra :

  • 500g de chou-fleur
  • 80g de roquette
  • 1 avocat pas trop mur
  • 150g de courge butternut
  • 5 feuilles de nori
  • 20 câpres
  • 1 cuil. à soupe de purée de sésame
  • 1 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuil. à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 cuil. à soupe d’eau
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre

Vous constaterez que mes makis ne sont pas d’une blancheur à couper le souffle alors que mon chou-fleur l’était plutôt lui. Il s’avère que je n’avais plus de tahin mais de la purée de graine de courge bien verte. Pourtant, j’étais sûre que j’en avais. Ma main dans l’feu, j’en étais sure… Et puis, plus de butternut, mais des carottes….. Cela permet de vous rendre compte que cette recette est adaptable à diverses saisons. Bon, j’espère que personne ne m’en voudra et surtout pas Alice. Je reprends la recette exacte pour la suite.

Makis de Chou-fleur Alice Greetham

  1. Pelez la courge, coupez-la en bâtonnets et faites cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’elle soit tendre, une quinzaine de minutes.
  2. Rincez le chou-fleur et placez-le dans le bol du robot. Mixez jusqu’à l’obtenir un « riz » de chou-fleur : le légume doit être haché bien finement, en semoule.
  3. Combinez dans un bol la purée de sésame, l’huile, le vinaigre, l’eau, le sel et le poivre. Mélangez au chou-fleur.
  4. Lavez la roquette et détaillez l’avocat en fines lamelles.
  5. Placez une feuille de nori sur une natte de bambou. Déposez 2 cuillerées à soupe de chou-fleur et étalez assez finement jusqu’aux trois quarts. Garnissez de roquette, de lamelles d’avocat, de courge et de câpres.
  6. Humidifiez au pinceau les parties vierges de la feuille de nori. Roulez fermement le maki en démarrant par le côté le plus proche de vous, puis scellez-le avec de l’eau. Placez au réfrigérateur 1 heure avant de découper en quatre.

Si vous cherchez de quoi réveiller vos papilles, cette recette est pour vous. Imaginez le caractère du chou-fleur, vinaigrée de surcroit, la roquette, le fondant de l’avocat…. Cette recette est parfaite pour gagner en β-carotène et en vitamine C actifs et c’est une bombe de potassium et une source notable de sélénium au regard de ce chou cuisiné cru. En somme, cette recette est là pour aider la régénération cellulaire et lutter contre les signes du vieillissement.

NB : Pour les personnes qui seraient en crise d’hypothyroïdie, il est recommandé de ne pas consommer de légumes crucifères crus comme le chou-fleur. Toutefois, je pars du principe que si vous n’en mangez pas toute la Sainte journée, on devrait pouvoir survivre. Et surtout vous n’allez pas en mourir, rassurez-vous. En revanche, si vous êtes normo-thyroïdien sous traitement, vous pouvez y aller sans crainte.

Makis de Chou-fleur Alice Greetham

J’aimerai que cette recette vous donne envie d’acheter ce livre, qui en plus d’être beau, pratique, ludique, sain et gourmand, est surtout plus qu’abordable. Franchement, n’hésitez pas.

Quant à ce livre « Cuisine Naturo Super Facile« , je rêve de l’écrire un jour avec Lili. Il faut voir grand dans la vie.

A vos nattes!

Régalez-vous.

Si ce billet vous a plu, dites-le moi en commentaire. C’est encourageant.

Delphine

Cuisine vegan - Hyper facile - Alice GreethamChou fleur Alice Greetham

Newsletter

Indiquez votre adresse email ci-dessous et rejoignez ma newsletter.

Elle vous apprendra à appliquer la naturopathie et la psychologie positive au quotidien.

Merci !

Votre inscription a bien été enregistrée.

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Répondre India 8 mai 2017 à 8:10
    Des recettes qui font saliver comme d’habitude !! J’ai aussi retourné la veste pour l’alimentation de Tao et c’est toute la famille qui en profite ! J’ai hâte qu’on se fasse un atelier cuisine ensemble !!
    • Répondre manini26 8 mai 2017 à 9:21
      : Tu ne crois pas si bien dire, j’espère arriver à mettre en place des ateliers cuisine plus tard. Tu seras la bienvenue. Des bisous. Delphine
  • Répondre Lili 8 mai 2017 à 8:49
    Coucou Delphine,

    Je suis tellement touchée par ce billet… Quelle émotion à la lecture de tes mots !!!
    Merci pour ce partage qui me rend toute chose. 🙂
    J’ai adoooré pouvoir discuter avec toi en janvier et j’espère que l’occasion se représentera. ^^
    Je t’embrasse tout plein plein et te redis merci encore pour tout ! <3

    Lili

    • Répondre manini26 8 mai 2017 à 9:24
      : Bonsoir Alice. Je suis contente si tu es contente. Je suis tellement heureuse de t’avoir rencontré. Je peux te le dire maintenant.
      Au Veggie World, lorsque tu es partie te laver les mains après la frangipane, j’ai failli me mettre à pleurer tellement j’étais ravie.
      Je te remercie de tout ce que tu fais pour tous.
      Bien à toi.
      Delphine

    Laisser un commentaire