Nord-Ouest

Nantes ma jolie : Visite gratuite et surtout auto-guidée

1 novembre 2015

Passage de la madelaine - Loire - Nantes

Oui, ben voilà, on peut parfois ne pas avoir préparé, être complètement largué, ne pas être super érudit en histoire, et vouloir tout de même se payer une bonne tranche de découverte, sans débourser un radis.

Et ben Nantes a fait ça pour vous! Nantes, la moderne et son voyage. La ligne verte. Et sur un blog où la couleur favorite est le vert de la campagne, des prés, du bio, de l’espoir et de sa propriétaire, la ligne verte du voyage à Nantes, c’est un pur bonheur.

Je vous explique si vous lisez encore.

Bienvenue à Nantes

Ruelles nantaises

Voyage ou week-end improvisé, vous en êtes? Parfois, peut-être, un peu, tout le temps. On en a ras-le-bol, on balance ça comme ça : « On partirait pas ce week-end? » On dégaine Weekendesk ou Expédia.

On prépare les vacances à l’arrache? « On a réservé une semaine à la Baule, avec Samuel et les enfants » « Ah ouais, c’est cool là-bas! » Oui, oui, c’est cool, mais c’est dans 2 jours et on a rien préparé, y’avait trop de barbecues en juillet! On fera maillot-mayo!

Nantes est un exemple pour la découverte et le plébiscite de sa ville. Et je finis par me dire que cette idée devrait largement initier toutes les autres grandes villes de France, de Navarre et d’ailleurs, tellement c’est pratique et agréable de se promener. Et surtout quand on n’a pas buché avant de partir.

Le principe a été de créer un parcours ludique, au travers de la ville. Une boucle permettant de structurer la visite. C’est un consortium entre la Métropole, l’OT et une société culturelle de la ville, qui imaginent ensemble ce cheminement intelligent, matérialisée au sol par une belle ligne verte. Et chercher cette ligne sur le sol est un bon moment à passer. « J’l’ai perdu! » « Non, Bébé, regarde, c’est par là ».

Ligne verte du Voyage à Nantes

De jardins, en monuments, en créations modernes, pas de panique, on suit la ligne. C’est très facile. On lève les yeux et je vous jure qu’on ne loupe rien. L’été, le parcours est agrémenté de haltes artistiques éphémères.  Ça s’appelle, rêveusement, le Voyage à Nantes.

Il faut juste se procurer la carte (Office de tourisme, mairie, hôtels), ou éventuellement se connecter sur le site avec son smartphone. Ensuite, il y a une très bonne signalétique dans la ville et devant les temps forts.

Je sais, oui, vous allez dire que c’est du sentier populaire, vu et corrigé. Ben ouais, c’est clair. C’est tellement vu et corrigé que nul besoin de sortir des sentiers battus. D’abord parce qu’il faut une bonne journée pour en découdre, sans trop se presser. Et surtout qu’avant de sortir du sentier, c’est bien d’en déchiffrer les grandes lignes.

Nantes est une ville moderne, je le redis. Il semblerait qu’elle recueille une population jeune et dynamique, composée pour 1 tiers de 18-25 ans, si j’ai bien compris. On le voit quand on circule. Plein de frimousses. De la jeunesse et des idées. De quoi se sentir hyper jeune et ça fait beaucoup de bien. A tous.

C’est un lieu de créativité, d’engagement, de nouveau, qui côtoie super bien l’ancestrale patrimoine historique de la ville. Et c’est d’ailleurs, la preuve que tous les courants et les styles peuvent s’épanouir, si on ne fait pas la guerre de la noblesse des genres.

Je propose là, de suite, une pelée de photos, qui donneront le ton d’avant-garde qui règne dans ce centre-ville, où se côtoient contemporain et mémorable.

Eglise nantaise

Ligne verte du Voyage à Nantes

Boulangerie originale à Nantes

Fontaine de la place Royale à Nantes

Enseigne vintage dans les rues de nantes

La campagne à nini à Nantes

La Loire à Nantes

Lampadaire opéra de Nantes

Graphes Ecole des Beaux-Arts de Nantes

Café La Cigale à Nantes

Graphe au chat rouge

La ligne verte du Voyage à Nantes

oeuvre piquante

Gargouille du chateau des ducs de bretagne à nantes

le lieu unique à Nantes

Galerie des machines Nantes

Eléphant de la galerie des machines de nantes

Vous allez adorer passer d’un site classe et merveilleux comme le Passage Pommeray – un peu d’Indus dans ce monde d’Angelos, j’adore – à l’imaginaire féérique moderne de la Galerie des Machines et son grand éléphant magique, à regarder avec des yeux d’enfants. Wouaaaahhhhhhhhhh……

Passage Pommeraye à Nantes

Lors de notre journée à Nantes, le temps était instable : passage de soleil ardent, et légère pluie fine. Le cours Cambronne a pris une allure dépouillée comme je les adore, quand le vent et les nuages assombrissent le ciel. De beaux bâtiments classés de part et d’autre. MERDE, c’que c’est canon!

Cours Cambronne Nantes

Le musée Dobrée m’a séduite, et ça sera aussi le cas pour vous, je suis sûre. Une ambiance romantique, un peu austère certes, mais un manoir et un palais superbement conservés, bruts de briques rouges. Avec des gargouilles et autres ours sur pilastres. Influence irlandaise et normande, alors évidemment je fonds. J’aime la brume, on ne se refait pas. J’imagine facilement des mariages d’automne dans cette ambiance – bon, à savoir si c’est possible, je n’en sais rien. Tellement subjuguée que j’ai pas pris de photos, dis donc…

Nantes est grande. Et on n’a pas eu le temps de profiter de l’eau, ou plutôt de l’Erdre, qui semble taper fort question paysages bucoliques et relaxants. Le tracé de la ligner verte vous emmènera aux pieds des musées, mais en revanche, il faudra payer pour visiter l’intérieur. Nantes propose un pass pour se faire.

Aux merveilleux de Fred – 6 rue Franklin – Nantes

Le guide Michelin nous a conseillé diverses adresses à manger, mais pas celle-ci. Surement parce que la friandise en question n’est pas nantaise et que son imaginatif pâtissier est du Nord de la France. Mais moi, je les ai découvert là-bas les Merveilleux. Ce qui m’a attiré : l’élégance de la pâtisserie. Imaginez des petits nuages aux couleurs chaudes. Une odeur de caramel et de sucre. Une meringue, enrobée de crème fouettée, et habillée avec pudeur. Mais on la mange comme des gros affamés. Voilà, c’est tout. Ce pâtissier possède une boutique à Paris, à Genève et en Belgique. Alors si vous êtes à Nantes, c’est JUSTE le moment.

Les Merveilleux des Des Merveilleux de Fred

Je sais, que lorsque l’on est en vacance, on a tendance à vouloir ignorer les grandes villes!

Et ne me dites pas non, je le sais.

Moi la première.

Campagnes, villages et mers. Assez des bagnoles et du tumulte

Vive le calme et l’épicurisme sous les tilleuls

Mais, à un moment donné, faut savoir aussi profiter des grandes villes, parce que c’est aussi là, qu’on trouve des pépites.

Si vous allez dans l’coin, faites le voyage à Nantes.

Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’ici. Si vous avez aimé cet article, laissez-moi un commentaire en dessous, dans le blog, pour m’encourager.

Pourquoi ne pas likez la page Facebook ou Google+

Vous pouvez aussi vous abonner à la Newsletter pour ne rien manquer. C’est tout en haut à droite et elle ne spamera pas votre boite mail. Un post par semaine seulement.

Belle journée à vous.

Delph

Poisson du Caroussel Jules Verne de la Galerie des Machines à Nantes

You Might Also Like

9 Commentaires

  • Répondre rose pivoine 1 novembre 2015 à 7:41
    Ben que voilà une douceur efficace pour mes rondeurs !!!
  • Répondre Mademoiselle Clef 1 novembre 2015 à 9:00
    Cette petite ligne verte est parfaite lorsque je reçois des amis à Nantes… On la suit, on s’arrête. Quand je ne sais plus trop où les emmener, j’essaye de la retrouver ! Cette idée est géniale. Je regrette de ne pas être arrivés assez tôt à Nantes cette année pour pouvoir faire le parcours qui a lieu l’été !
  • Répondre manini26 2 novembre 2015 à 11:14
    : Ah mais complètement! C’est tellement léger que ça peut pas faire de mal….
  • Répondre manini26 2 novembre 2015 à 11:31
    : Moi aussi, j’avoue que j’adorerai savoir ce qui se trame l’été sur cette voie. Tu as beaucoup de chance d’y vivre, j’ai la sensation qu’on y est très bien. Belle journée. Delph.
  • Répondre Manu 12 novembre 2015 à 11:47
    Mon homme est né à Nantes, et j’y ai passé quelques jours avec lui il y a quelques années. À l’époque on rentrait dans la tranche 18-25 ans, et on avait beaucoup aimé l’ambiance très jeune de la ville !
  • Répondre manini26 13 novembre 2015 à 10:23
    : C’est vrai qu’on ressent vraiment un super dynamisme.
  • Répondre Eline 2 mars 2016 à 1:14
    Hello Delphine !
    Je viens de découvrir ton blog (grâce à l214) et j’aime tellement ta manière d’écrire… Tu es toute douce, c’est adorable 🙂
    Je dévore tes articles les uns après les autres et celui-ci m’a particulièrement touché parce que je suis nantaise, même si j’habite à Lyon, et lire de si jolis compliments sur ma ville c’est juste trop chouette !
    Alors merci de m’avoir apaisée avec tes jolis textes 🙂
  • Répondre manini26 2 mars 2016 à 2:38
    : Chère Eline, je suis ravie que tu te balades sur mon blog, et qu’il te procure un moment de bien-être. Ayant pris la vraie décision du végétalisme, il y a peu, je te suis en silence sur les réseaux sociaux pour prendre des idées et des recettes et surtout plein de bonne humeur. Je ne désespère pas de venir te voir un jour, en cours de cuisine.
    Bien à toi.
    Delphine
  • Répondre Eline 3 mars 2016 à 2:51
    Oh t’es adorable ! Ce serait avec plaisir en tous cas 🙂
  • Laisser un commentaire