Recettes sucrées

Navettes à la fleur d’oranger – Recette végétale

3 mars 2017

Navettes provençales véganes - végétales

Oui, j’sais, je suis à la bourre.

Parce que Mardi gras est déjà passé. Je suis un peu larguée de ce côté-là. J’ai pas de petiot, alors j’avoue que ça passe un peu à l’As.

Cependant, c’est pourtant cette semaine que j’ai choisi de cuisiner des biscuits que j’aime d’amour, aux allures de friandises de fêtes enfantines : les navettes à la fleur d’oranger. Comme si je savais bien que ça se jouait à cette époque-ci les bugnes et autres réjouissances boulangères sucrées.

Navettes provençales véganes - végétales

Sauf que je suis pas une fana de la bugne.

Pourtant, c’est pas comme si c’était un truc du coin, où j’vis : la Bugne Lyonnaise. Enfin, je dis Lyonnaise, mais y’en a pas que pour eux non plus. Du côté de Valence, on fait la bugne du Dauphiné. Et c’est la guerre entre la plate rectangulaire et la charnue tressée.

Quant aux crêpes, j’ai hérité d’une superbe poêle paternelle trop géniale. Et ça y va la crépouillette au sarrasin dès qu’on peut. Pas de gluten et avec des champignons persillés, on se régale en ayant tout bon pour notre organisme. Elle est pas belle la vie?

Donc, lorsque j’ai tout de même envie de ma dose de fleur d’oranger et de zestes de citrons, en ce qui me concerne, et ce depuis des lustres, c’est la navette provençale, qui remporte mon cœur.

Autrefois, je les commandais au Four des Navettes de Marseille. Parfois je les faisais moi-même. Je crois même que j’avais du en causer lors d’un billet consacré à l’Ardèche, avec une bonne adresse. Depuis, j’ai végétalisé la recette, et je vous la délivre ici.

Mais alors attention, avec moi, y’a jamais assez de fleurs d’oranger.

La fleur d’oranger, c’est la vie. #moncoeurparletoutseul

Navettes provençales véganes - végétales

Cri du cœur et de l’odeur aussi. Ce petit trésor de délicatesse, digne du parfum chaud et fleuri Néroli de Annick Goutal (Que je n’achète plus vu que la marque a été racheté par les Sud-Coréens et est donc distribuée en Asie…)

La fleur d’oranger pénètre vos sens par cette douce effluve, qui s’étend de tout son sillage, longuement perdue dans une atmosphère presque parallèle. Elle possède cette vertu d’apaiser immédiatement les angoisses et les stress. Son influence pour accompagner les états dépressifs n’est plus à prouver.

Rappelez-vous de la cuillère d’eau de fleur d’oranger que l’on donnait aux enfants, parfois mélangé à un lait chaud, pour les faire s’endormir. Cette fleur a l’odeur et au goût si doucereux possède des propriétés sédatives. Si ça vaut pour les enfants excités de découvrir le monde, et qui n’arrivent pas à aller se coucher, cela vaut aussi pour vous. L’avantage est qu’elle possède un léger retour sucré au goût.

Enfin si elle est anti-spasmodique, elle fonctionnera aussi sur les états féminins délicats, comme les règles douloureuses, les spasmes intestinaux, les intestins irrités par des stress divers. Elle décrispera les nerfs. La fleur d’oranger est la fleur du bien-être féminin.

Sa force réside aussi dans les flavonoïdes, qui la composent. Je sais que je vous bassine avec ces molécules, mais ce sont de puissants antioxydants. C’est donc une aide pour lutter contre ces satanés radicaux libres, qui se fixent à tout et n’importe quoi dans le corps, prolifèrent et nous enquiquinent sec si on leur bouche pas l’accès.

Navettes provençales véganes - végétales

Alors oui, dans des biscuits gourmands, perdue dans le sucre et  la farine, c’est un peu prétexte. Cependant, l’odeur de ces spécialités est si agréable, et tellement porteuse de souvenirs de maternage qu’on se contentera déjà de sa présence et je vous garantis que l’effet rassurant sera immédiat. Vous allez adorer.

Alors pour réaliser cette recette et confectionner une 20aine de biscuits, il vous faudra :

  • 375g de farine T80
  • 135g de sucre complet
  • 35g d’huile de coco fondue
  • 150g de yaourt au soja
  • 1 dl d’eau de fleur d’oranger (Ce qui pour moi, représente le minimum syndical et faites moi confiance, c’est génial)
  • 1 pincée de sel
  • Le zeste d’un beau citron BIO

J’ai omis de dire que l’eau de fleur d’oranger peut aussi être utilisée pour décongestionner le peau et l’apaiser. L’été, placez un flacon dans votre réfrigérateur. Et lors des soirées de canicules, alors que la nuit est tombée, abreuvez votre visage avec un carré de coton imbibé. Vous m’en direz des nouvelles. Plaisir olfactive et délassement des traits garantis.

Navettes provençales véganes - végétales

Pour notre recette, comme à l’accoutumée, rien de compliqué. Peut-être juste un peu de force pour le pétrissage si vous ne possédez pas de robot. Je vous avertis immédiatement que je me dégage de toute responsabilité en cas d’ingestion de pâte avant cuisson, eu égard aux râles odorants qui vont venir vous chahuter les naseaux.

  • Mélangez tous les humides dans un grand saladier. Puis après bel amalgame, rajoutez la farine par tranche de 100 gr, pour faciliter l’incorporation des ingrédients et obtenir une belle pâte homogène. Votre pâte sera dense et lourde. C’est une spécialité boulangère, n’oubliez pas.
  • Coupez la pâte obtenue en 4 à 5 pâtons.  Avec vos doigts, réalisez des « lombrics » ou des losanges de deux centimètres d’épaisseur.
  • Déposez vos navettes sur une plaque avec un papier sulfurisé et incisez-les au centre.
  • Réservez dans un endroit tempéré pendant 2 heures minimum. Les arômes vont se mélanger, et les biscuits gonfler un peu.
  • Préchauffez votre four à 180° pendant 10 minutes.
  • Enfournez vos navettes et cuisez-les 25 minutes environ

Les navettes traditionnelles gardent une belle couleur dorée, mais les nôtres cuisinées avec des aliments moins raffinés seront légèrement plus brunes. Lorsque vous les sortirez du four, elles seront encore un peu molles, mais au froid, elles se durciront légèrement. Je vous raconte pas l’odeur dans la cuisine. C’est presque une torture d’attendre leur refroidissement. Mangez-les encore un peu tiède, si vous supportez.

Navettes provençales véganes - végétales

Vous pouvez les conserver dans une boite hermétique pendant 4 à 5 jours, sachant que sur la fin, elles auront tendance à durcir.

Avec une infusion de plantes, de la verveine par exemple, c’est à tomber. De la confiture de mures, un entremet à la vanille, ou un sorbet au fruits… Enfin bref, ce sont des dizaines de possibilités.

Je vous souhaite de bien boulanger.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à la commenter dessous en me disant quels sont vos biscuits favoris.

Pour télécharger la recette, cliquer sur le lien suivant : Téléchargement

A très vite.

Nini

Newsletter positive !

Indiquez votre adresse email ci-dessous et rejoignez ma newsletter positive pour recevoir des conseils et astuces "Nature"

Merci !

Votre inscription a bien été enregistrée.

You Might Also Like

Pas de commentaire

Laisser un commentaire