Nord-Ouest

Normandie chérie… #2

22 avril 2015

 100_9306

Hellooooooooooooo…..

Suite du récit de la grande découverte de la Normandie. C’est un terrain de jeu immense.

Dans le premier article, je vous ai donné quelques petites adresses. On continue avec des idées de visites.

Le Mont Saint Michel

Je ne vais pas me permettre de faire un commentaire d’appréciation sur la merveille la plus visitée en France qu’est le Mont St Michel… Ça serait déplacé. Le plus impressionnant est de pouvoir y aller pour une grande marée. J’ai eu la chance d’en connaître deux, et celle que j’ai vu avec l’Homme, était magique. C’était pas l’amplitude de la marée du 21 mars 2015, mais j’en garde un merveilleux souvenir. Fin d’après-midi, la baie s’est parée de tons jaunes et vermillons et nous avons écouté le mascaret arriver. « On a l’impression que quelqu’un a laissé un tuyau de jardin ouvert……lol » La réflexion est idiote, mais ça va si vite, en effet.

Je vais parler de cette possibilité de le voir de plus loin et de profiter d’une balade en vélo, ou à pied, sur les sentiers du littoral, dans la baie du Mont, depuis Avranches jusqu’à Granville.

DSCN3204

En passant par Vains-St Léonard, Genêts, les falaises de Carolles. Il y a des portions de routes aménagées, et de toute manière, ce sont de mignons hameaux tranquilles, jalonnant des terres agricoles. Pas les grands boulevards citadins. Outre le bord de mer, qui permet d’obtenir divers points de vue sur le Mont, la campagne est magnifique.

Abbaye de Hambye

Non que je sois en adoration devant les édifices religieux, dans le sens de l’utilisation des lieux. Ce qui me fascine, c’est plutôt l’architecture. En histoire de l’art, j’en ai étudié des centaines.

Collage Hambye

Ce site fait face à une autre vérité. L’art de l’architecture surannée. Ou comment un édifice devient beau par la désuétude, qui en émane. Nous nous trouvons au cœur de la campagne manchoise. Non loin de Villedieu-les-poêles, capitale de la dinanderie. Bocage entre prés à vaches et vergers de pommiers. Un tout petit bois. Et là, l’ouverture sur un espace dégagé, et une ruine. Attention une ruine entretenue, l’histoire de la famille Beck, qui retire cette abbaye vouée à un triste sort de carrière de pierre pour en faire un trésor romantique.

Une abbaye à ciel ouvert. Et tous les espoirs semblent réellement monter vers le ciel, en toute légèreté.

Prévoir au moins 2 heures de visite, d’autant que c’est hyper pédagogique.

Omaha beach, pointe du Hoc et environs

DSCN3238

Encore une fois, surement un classique. Et je ne dis pas cela par dessus la jambe. Il faut se rendre, si possible, au moins une fois dans sa vie sur ce site du cimetière militaire américain de Colleville-sur-mer. D’abord le visitor center. Un musée retraçant l’histoire de cette terrible tragédie, avec des témoignages, des objets, des cartes. Terre américaine, mais tout est traduit en français. Chapelle… mémorial…jardins des disparus et sépultures . On prend une gifle de réalité.

L’accès à la plage finit de donner de la pesanteur à l’instant. Quand nous nous y sommes rendus, la mer était belle, calme, et la lumière naturellement rouge…

DSCN3252

Mais la manche a été le terrain d’une longue attente, avant le D-Day, et il faut prendre le temps de comprendre l’aménagement tactique de cette côte. Pour moi, une bonne journée s’impose. Aller à la pointe du Hoc. Falaises à couper le souffle, et surtout ancien site d’observation allemand, une autre compréhension s’offre à nous. On apprend tous sur les conditions de vie dans les bunkers nez au vent, la prise impressionnante de ce point culminant à 30m de haut, par les Rangers et la force de frappe guerrière de ces derniers. Tout est conservé en l’état, y compris les trous laissés béants par les bombes aériennes. Wow!

DSCN3265

Il y a d’autres sites muséaux sur la guerre et le débarquement, mais nous n’avons pas eu le temps d’en profiter.

Honfleur

Sur un air plus festif, début d’une balade le long de la côte fleurie, une bourgade à la joliesse délicate. Une ville de pêche, avec un port absolument charmant, aux façades colorées, des rues remplies de galeries d’art, elle-même gavées d’œuvres splendides. C’est un vrai bonheur. Il y a une magnifique église-halle.

DSCN3373

Emprunter ensuite le D513, jusqu’à Deauville, voir Cabourg. Une merveille de route! ^^

Etretat

DSCN3313

De la même manière, rien a ajouté. Je vais pas faire celle, qui donne à découvrir. Le site est si connu. Même sans s’y être rendu, on en reconnaît les pics rocheux, et le trou dans la falaise.

Cependant il faut tout de même savoir qu’une vraie journée est nécessaire à la découverte. Il y a de quoi marcher beaucoup, de parts et d’autres de la ville. Sur le haut des falaises, certes. Le long du Golf. Mais aussi en ville. L’architecture est superbement préservée. Milliers d’influences : maisons à colombages, villas en brique et pierre, un peu de Normandie, un peu de Russie, un peu de Belgique, un peu d’Angleterre……. On se balade le nez en l’air.

 DSC_0285

Évidemment, il nous en manque. Je n’ai pas parlé du Nez de Jobourg, de Villedieu-les-Poêles, de Bayeux, où on a passé quelques heures, et où j’ai pu déguster une spécialité pâtissière, meringue fourrée d’une crème au beurre à la vanille, et roulée dans de la nougatine. Un « Saint-Eve », si ma mémoire est bonne. Il y a une route des moulins. Un bref passage à Pont-l’Evêque, bourgade magnifique et puis surtout les terres, comme Caen et Rouen. Il va falloir y retourner……….

A très vite dans un prochain billet touristique, balades en campagne…..

Nini

 

 

You Might Also Like

2 Commentaires

  • Répondre Mademoisellevi 27 avril 2015 à 9:36
    J’adooooooooooooooore ces photos
    Je suis fan de ces paysages
    Je n’ai jamais été donc j’ai bien envie de me laisser tenter !!
    • Répondre manini26 28 avril 2015 à 9:05
      Et tu auras bien raison. C’est encore plus grandiose en vrai. Nini

    Laisser un commentaire