Bien-être corporel

Routine cheveux – Beauté #10 – vegan

13 juillet 2016

Essentiels cheveux routine capillaire 2016

Mes cheveux sont les plus frais de la terre. Gniiii!

Bon ok, ça va. J’ai pas les chevilles, qui gonflent. Je me fais juste un petit compliment de derrière les fagots.

Qui le fera sinon?

Alors oui, je le reconnais, ce sont pas les plus beaux du monde. Mais, au moins, ils sont en excellente santé.

Et finalement, c’est la meilleure chose, qui soit. Et j’ai évidemment envie d’en parler avec vous.

3 produits, qui fonctionnent pour moi. Alors, il y a des chances que cela puisse vous convenir aussi.

Après-shampooing Natural Care Beurre de mangue - Sante Naturcosmetik

Octobre 2014, je me coupe les cheveux ultra courts riquiqui tout petits. Bon, j’ai fait un carré long, mais pour moi, c’était limite un rasage.

Le but de la manœuvre était de repartir de plus court, et de me débarrasser de la mortifiante apparence, qu’ils renvoyaient.

Dénutris, tristes, dégueulasses, cramés. Mmmmh, ça fait envie comme ça, non?

Bref, complètement pourris. C’était même plus la fête à la barrette.

Alors là, on m’a dit : « Ouais, mais tu sais, en vieillissant, les cheveux perdent de la vigueur, ils se raplaplatisent… »

Depuis un certain temps, j’ai pris conscience de pas mal de réalités niveau cosméto et j’aimerai que l’on partage sur le sujet.

Le vieillissement est une chose et je ne le dénie pas du tout. En revanche, la précipitation des choses, l’usure de la peau et des cheveux ne viendraient-ils pas des supers produits, qu’on nous propose de nous badigeonner allègrement sur le ciboulot ?

Je vous invite d’ailleurs à vous renseigner sur les moyens naturels pour vous occuper de vous, et vous serez étonné(e)s.

Shampooing soin cheveux sensibles Ginko BIO et Olive de Sante Naturcosmetik

Je suis désormais une fervente utilisatrice de Slow cosmétique. J’ai commencé par les cheveux, puis les produits de beauté et dorénavant le maquillage. Avec mon cheminement vers le véganisme, me sont apparues d’autres réalités : les testings sur les animaux et les conditions dans lesquelles ils sont effectués .

Outre l’atrocité des pratiques, je me suis dit la chose suivante : si on teste sur les animaux, c’est bien la preuve irréfutable que tous les produits sont bourrés de saloperies et qu’il faut s’assurer que vous n’allez pas cuire ou devenir fluo. Et donc, c’est sur ces pauvres animaux, qu’on cherche à éviter les blagues…

Ce qui me révolte d’autant plus, c’est le prix qu’on va vous proposer de payer pour vous vendre de la m****, disons le bien, pour vous rendre plus beau, et vous faire sentir bon.

Dans ces produits, que vous le valez bien pour les acheter, il y a un volonté à vous faire dépenser. Dans l’huile de coco, y’a aucun phénomène d’accoutumance. Dans les shampooings qui dézinguent le cuir chevelu, oui.

Des silicones, des huiles minérales, des ammoniums quaternaires, des parabens…….

Aaaaahhhhhhhhh, c’est super génial. Le shampooing gloss, hyper gainant, qui va faire briller les cheveux, comme miroir au soleil, et faire tenir le brushing. Oh génial. Brillance et tenue. Waouh, je suis trop belle des cheveux.

Ben tiens, on aura foutu un agent occlusif dedans. Le premier jour, c’est top la frite. Puis le second, le cheveu cartonne, il est poisseux, il perd de sa brillance ultime et il devient gras, parce qu’il ne respire plus. Merci la pétrochimie! Et qu’est-ce que vous faites dans ce cas? Et bien, vous vous ruez sur votre bouteille de shamp’ et you wash it, you wash it, YOU WASH IT! Et vous achetez encore et encore des produits, des soins, des machins.

Tout à coup, vous avez une idée de génie.

« Bon Dieu, un petit masque bienfaiteur! Ça va les protéger. » Sur le coup, c’est une bonne idée. Un bon masque régénérant. Un masque à 10€ le pot. Qu’il faut en tartiner la moitié du bocal pour être efficace, avec des odeurs enivrantes de synthèse. Un bon masque avec de l’huile d’avocat. Et quand on regarde la composition du produit, l’avocat arrive en dernier après une longue black list de composés chimiques. Et ouais, vous avez mis du gras sur les cheveux, mais c’est du calcaire, du pétrole, voir du mouton ou de l’huile de poisson…. Mmmmmhhhh…

Et ça continue, you wash it, you wash it, you wash it.

Et puis, au bout d’un certain temps, à force de balancer des trucs dessus, d’essayer des supers produits de malade, d’aller chez le coiffeur et de faire des méchantes couleurs qui puent à 300 à la ronde, et bien oui, les cheveux deviennent ternes, et perdent de la densité et du volume.

Croyez-vous vraiment qu’il s’agisse uniquement du facteur « vieillesse », au vu de ce que je viens d’expliquer?

Alors évidemment, vous ne le savez pas. Vous faites au mieux, avec ce que vous savez. Vous faites au plus vite avec ce qui est accessible. Oui, je suis d’accord. Savez-vous que l’on peut se laver les cheveux, juste avec un savon d’Alep? Et qu’ils soient brillants, souples et sains, à l’issu de ce lavage. De l’huile d’olive ou de coco, au rayon bio. Imaginez qu’il faut juste une noisette par utilisation.

Crème lactée pour cheveux déshydratée DENOVO

Évidemment, qu’on ne va pas trop vous en causer de tout ça. Y’a de grosses boites, qui comptent sur vous, pour les enrichir.

Prenez le temps de vous pencher sur la question. Faites des recherches positives. Prenez le contre-pied de tout ça. Refusez d’appliquer des bouses chimiques sur votre tête.

Tapez « produits naturels cheveux » sur votre moteur de recherche et vous apprendrez plein de choses simples, rapides et nettement moins onéreuses. 

Cela fait maintenant 1,5 ans que j’ai décidé de ne plus appliquer que des produits naturels et bio sur mes longueurs et je n’ai plus de fourches. Je les lave tous les 5 jours, et j’ai pas l’air d’avoir mis la tête dans la friteuse. Ils sont souples, ils bouclent tranquillement. Et c’est finalement tout ce que l’on souhaite.

Cependant, en bonne fifille, j’aime bien les petits produits. Je reste intéressée par la cosméto. Bien que ma consommation ait largement baissé, je ne tiens plus qu’une seule étagère dans la salle de bain. Toute catégorie de produits confondus.

Au fur et à mesure de mes aventures, je me suis donc aperçue que point trop n’en faut.

Je présente donc ici 3 produits. Enfin 4…

Shampooing Soin Ginko Bio et Olive – SANTE Naturcosmetik

Shampooing soin Gingko BIO et Olive Sante Naturcosmetik

Alors en plus de faire attention à ce que je me mets sur le citron – QUE DU NATUREL, RIEN QUE DU NATUREL – j’ai décidé de limiter mon impact écologique et je commence à passer à la formule Family pour la salle de bain.

Alors, j’achète ce shampooing en Jumbo Size de 950 ml. Pour vous donner une idée :  j’ai donc maintenant les cheveux mi-longs,  j’ai acheté cette bouteille en février et elle est encore remplie de moitié.

Et oui, parce que maintenant que mes tifs sont tous débarrassés des produits bien collants et chimiques, ils ont pas besoin d’être « dégraissés » aussi souvent qu’auparavant.

Ce shampooing est non toxique. 100% des ingrédients sont d’origine végétale. Il possède donc les certifications BDIH pour les huiles, et la certification NATRUE pour le reste des éléments. C’est un produit CRUELTY FREE et VEGAN évidemment.

Je trouve sa texture épaisse, mais pour autant facilement liquéfiable. Il a une couleur toute irisée et surtout il possède une odeur douce et lactée, qui me fait penser au yaourt. Ne me demandez pas pourquoi. Il rend les cheveux tout doux et légers. Voir même vaporeux.

Pour son prix est imbattable, environ 9,50€  en moyenne pour 950ml de shampooing…

Après-shampooing Natural Care Beurre de Mangue – SANTE Naturcosmetik

Après-shampooing Natural Care Beure de Mangue Sante Naturcosmetik

Rituel n°1 : Après le shampooing, vient l’après-shampooing. Mouah ah ah ah ah. Humour pourri.

Rituel n°2 : Si j’ai fait un bain d’huile avant mon shampoo (c’est le rituel du dimanche soir, ça), je n’utilise pas d’après-shampooing.

Et oui, même marque, même combat. J’aime la philosophie éthique de cette marque. Le respect des animaux, de l’humain et des matières. Je n’ai pas été sponsorisée pour ce billet, ce faisant.

La texture de ce masque est riche et il n’en faut pas des tonnes pour travailler les pointes en profondeur. Massage des longueurs obligatoires. Et me la faites pas siouplé. C’est un masque minute, il ne nécessite pas un acharnement extrême sauf que le bonheur de se faire du bien et de prendre soin de soi, sous la douche, 5 minutes, c’est pas la mère à boire et c’est tellement bon (Phrase complètement trop longue). Il possède une odeur légère. On n’a pas l’impression d’avoir foutu la tête dans un plat de chocolat fondu, si vous voyez ce dont je parle…

Il y a de l’huile de brocolis bio, dont on a pu tester les vertus pour le lissage des fibres capillaires.

Du bout des doigts, pouce et index, masser doucement les mi-longueurs et ensuite peigner doucement pour enlever le surplus.

Après rinçage, il laisse le cheveux complètement soyeux. Et pis c’est tout ce qu’on lui demande.

Environ 8€ le tube, et vu la quantité infime à utiliser pour les cheveux mi-longs comme les miens…

Il y a un produit que je n’ai pas pris en photo, car peu glamour, mais il mérite qu’on l’évoque. Quoiqu’il arrive, je me rince les cheveux à la fin de chaque lavage avec un mélange 2/3 d’eau pour un 1/3 de vinaigre blanc. Encore une fois, non seulement, c’est pas cher, ça se trouve partout, mais en plus, brillance du feu de Satan assuré.

Crème lactée – DENOVO

Crème lactée hydratante DENOVO

Et voilà, la dernière petite chose, que j’utilise. Une petite chose comme un petit trésor.

Je l’ai découverte grâce à mon mentor en matière d’entretien capillaire au naturel : Pauline du blog Les Cheveux de Mini. Déjà citée sur mon blog, cette fille est formidable.

Je ne le fais pas tout le temps. Si je reste à la maison à trainer, c’est pas indispensable. Je vous laisse lire la fiche technique de ce produit, car je ne veux pas faire redondance, elle est déjà suffisamment détaillée.

J’ai découvert cette émulsion, après tout le monde, je pense. Oui, oui, je ne suis pas si tendance que ça. Et c’est bien dommage pour mes cheveux.

En attendant, cette merveille est géniale pour définir les boucles et donner du ressort au cheveu ou du moins de l’allant. Je l’applique à mi-séchage, en froissant mes cheveux vers le haut. J’ai pris l’habitude de laisser mes cheveux sécher à l’air libre pour 90%  du temps. Je les enroule au dessus de ma tête pour leur donner ondulation et provoquer du volume.

Ce produit doudou laisse une légère odeur de vanille sur les pointes. Comme un nuage. Et pourtant je déteste l’odeur de la vanille, mais celle-ci est très ténue.

Le flacon coûte 15€ et il faut une noisette pour les cheveux longs… Bref, ça dure hyper longtemps. Ce produit est VEGAN. J’ai vérifié sur plusieurs sites.

Voilà pour mes trois produits routine cheveux du moment. Un moment, qui dure depuis février. C’est actuellement efficace. Et je passe par de grosses fluctuations hormonales, mais pourtant ça fonctionne.

Parfois, j’entends dire que mes cheveux ont beaucoup poussé et qu’ils sont jolis. Je pense qu’ils sont simplement passés au naturel et plus rien ne les alourdit.

Je me les suis même coupée début juin. Toute seule, comme une grande. En suivant encore les conseils de la même Mini, évoquée plus haut. J’ai plus envie d’aller chez le coiffeur.

Si vous avez les cheveux complètement stone, ne baissez pas les bras et surtout ne faites plus confiance à la cosmétique de masse.

Débarrassez-vous des produits irritants, brulants, boueux, qui remplissent des millions de linéaires de grandes surfaces. Tournez les bouteilles et les flacons et regardez les composants. PEG, QUAT, -paraben, benzoate et autres cochonneries vont vous sauter aux yeux.

Prenez soin de vous

C’est une valeur incontournable du bien-être, et d’une vision positive de la vie. Certains me diront que c’est matérialiste comme idée. Et pourtant.

Se voir en bonne santé aide aussi à s’aimer

S’occuper de soi, se prodiguer des soins, même très simples est un acte de bienveillance envers soi.

Et ça n’a rien de narcissique.

Encore une fois, on ne peut pas bien donner aux autres, si on ne s’occupe pas de soi d’abord.

Ah, et j’allais oublier, pour les cheveux, la peau et les esprits clairs, buvez de l’eau. Tout le temps.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter. En haut à droite dans la sidebar.

Bien à vous et à vos cheveux.

Nini

Routine capillaire lavage cheveux 2016

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You Might Also Like

12 Commentaires

  • Répondre julinutile 13 juillet 2016 à 12:39
    c’est photos qui font rever et c’est produits qui donne envie =)
  • Répondre manini26 13 juillet 2016 à 2:59
    : Merci JolieJulie! Il est joli ton blog. Du Cotentin, c’est ça?
  • Répondre babouche 13 juillet 2016 à 6:12
    Les vacances approchent avec son lot de vidage de placards. Ce billet tombe à pic pour refaire mon mini stock de produits super efficaces et pas chers. Merci
  • Répondre Dom 14 juillet 2016 à 11:40
    Si ça marche sur mes cheveux, ça conviendra au monde entier. Il faut que j’essaie…
    Bises
  • Répondre manini26 15 juillet 2016 à 11:08
    : Merci! 😉
  • Répondre manini26 15 juillet 2016 à 11:08
    : Alors direction Satoriz! 😉
  • Répondre RIONMAË 1 août 2016 à 6:10
    Salut Nini,
    Merci pour ce billet super positif : comme d’hab ! 🙂
    J’espère que tu vas bien ? Mais si c’est comme tes cheveux je ne me fais pas de soucis hihi. D’ailleurs je demande à voir ta crinière…
    De mon côté, j’évolue à pas de velours… J’ai commencé à passer aux crèmes hydratantes corps et visage bio depuis quelques mois. Pour le restes, pas encore. Mais je sens vraiment que je suis sur la bonne voie, même concernant mon alimentation. La notion de « vegan » m’est plus familière et surtout je me reconnais dans ces valeurs.
    Bises
    • Répondre manini26 2 août 2016 à 10:24
      : Coucou Ma Belle. Je suis contente d’avoir de tes nouvelles.
      J’ai suivi ton joli voyage en Corse avec IG.
      Tu sais, je déteste me prendre en photo, je suis très mal à l’aise avec ça… Bouh la la… On va voir ce qu’on peut faire pendant les vacances.
      Prends ton temps pour tout. Je pense en plus, qu’on n’est jamais vraiment arrivée en ce qui concerne notre consommation. La vie nous fait évoluer et changer. Ce qui est intéressant, c’est que tu as un esprit ouvert et tu te poses des questions sur la vie et c’est déjà le début de la clairvoyance. Plein de bisous. Delphine
  • Répondre rose pivoine 3 août 2016 à 5:04
    non seulement on utiliserait ces produits , mais par cette chaleur , on ferait en plus , trempette dans la rivière ou tu as pris des photos sublimes,
    cela ferait du bien à mes petons !! par ce 36 degré ce jour !!
    bises à nini
    • Répondre manini26 4 août 2016 à 7:22
      : Bouh la chaleur. C’est pas trop ma tasse de thé non plus….. Bises. Delphine
  • Répondre dom 8 novembre 2016 à 7:13
    Pas pressée, slowlife, paresse, appelle ça comme tu veux, mais je suis enfin allée voir tout ça… J’ai trouvé le shampooing, je teste et je te dis !!!
  • Répondre manini26 11 novembre 2016 à 5:36
    : Ho ho, il n’est jamais trop tard pour essayer! 😉
  • Laisser un commentaire